lundi 23 février 2009

Suivre le fil

Bonjour,

Voici une calligraphie sur plusieurs mois (stages) pour cause d'entrelacs à réaliser.

Version photographiée avec flash



Version numérisée

Le texte : toujours une écriture semi-onciale irlandaise dans des tons "bleu cyan" et "jade". L'entrelac fut plus laborieux. Foin de photocopieuse ou de scanner ! Pas le moindre petit morceau de calque ou de transparent ! Même pas le jeu des marmottes qui permet de reproduire un dessin avec un bras articulé ! Rien !!! Juste les entrelacs du modèle...

Trouver les points de croisements, les lignes de forces (ouille, c'est du chinois ça pour moi)J'exagère à peine, calque j'ai eu, mais seulement pour poser sur le modèle afin de tracer dessus des repères. Puis reproduire le cadre sur la calligraphie, à la main s'il vous plaît ! A l'ère des logiciels de traitement d'images ! Puis tracer à nouveau les lignes de forces, sur l'original cette fois... Reproduire le tracé de l'entrelac, les deux côtés en même temps, dessus, dessous, dessus, dessous...

Choisir la couleur de l'entrelac, le tracer au pinceau et à la gouache, encore une fois. Le cerner d'un fin trait d'une couleur qui le fasse contraster, couleur qu'il faut aussi déterminer, choisir une autre couleur, si possible qui aille avec les premières, cerner l'entrelac d'un cerne plus large, cerner le cerne, d'un ton qui soutienne... Trois jours d'affilée !

Quand j'ai eu fini, j'en avais tellement plein les yeux de cet entrelac que j'avais l'impression de voir un pâté. Mais après quelques retouches professorales, ça allait nettement mieux...

Maintenant je veux écrire... juste écrire... :)
Bonne journée
Véronique

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...