mercredi 1 avril 2009

Louise

Bonsoir,

Cet après-midi, pendant que Marmotte numéro Trois jouait avec Mademoiselle Louise, notre voisine, j'ai eu un peu de temps pour calligraphier... cinq lettres... bon ok, un nombre indéfini de fois...

Cela faisait déjà quelques semaines que je voulais essayer quelque chose avec un L dont la barre horizontale ondulerait sous le reste du mot... classique... mais bon... pas si habituel pour moi. De plus je voulais essayer d'utiliser les nombreux "fonds" que nous avions réalisés lors de notre journée "patouillages" des dernières vacances... et que je stocke inutilement... L'avantage du prénom est que c'est assez court finalement... Sauf si vous vous appelez Nabuchodonosor mais c'est peu courant, tout de même.

D'abord, Je me suis emmêlée les pinceaux oups, plumes. Merci de cet erratum Onciale ;) En effet, il me fallait un outil plus grand que la plume et j'ai pensé ressortir les cagettes et les calames puisque je les avais retrouvés... D'où il s'avère que je ne suis pas très douée avec le calame. Je n'ai pas réussi à le faire glisser, je n'arrive pas à doser l'encre... bref... ça manque d'entraînement tout ça... Après avoir terminé, je me suis bêtement rappelée que j'avais des "automatic pen", communément connues sour le nom "plumes à affiche", que je connais un petit peu, tout petit peu, mieux... Pfffffff

Ensuite, je me suis emmêlée également dans les écritures... Malgré l'onciale que je voulais pour le texte à cause de sa rondeur, je préférais une majuscule avec une barre horizontale plus souple au L... Chancelière avait cela... Va pour Chancelière... Mais il y avait la petite volute de la gothique qui me faisait de l'oeil... J'ai donc mis ce qui me plaisait dans chacune.... Pas très orthodoxe tout ça... Pffffffffff...

Enfin, j'ai eu un petit problème avec le fond... Devrais-je dire avec "les" fonds... parce qu'en fait, cela, bien que non encore vraiment totalement réussi, est déjà au moins la huitième ou la neuvième tentative... Or, quand nous faisons des essais de fonds lors de journées "patouillages", nous n'avons généralement qu'une feuille, voire deux au grand maximum, de chaque sorte... Bien sûr, puisqu'il s'agit d'essayer tout plein de choses... Je crois qu'il va falloir changer de mode opératoire... Pffffffffffff
Pour ce fond-ci, je crois qu'il s'agissait de jeter çà et là sur la feuille des gouttes d'encres de couleurs et de placer une autre feuille dessus, d'appuyer, d'enlever la deuxième feuille, d'où deux feuilles avec le même fond...

Bah, ce n'est certes pas parfait, mais ça fait toujours un entraînement de plus... Il ne me reste plus qu'à recommencer, pour Louise ou pour un autre mot commençant par L. Et comme aurait pu dire Pénélope... A faire et à refaire, on n'est pas sans rien faire... Sans compter que ça évite de penser... C'est pas mal comme effet secondaire...

Passez une bonne journée.
Véronique

5 commentaires:

  1. Faire et refaire .... Tout un programme !
    C'est aussi souvent le mien !
    Mais moi, j'aime bien le fond.

    RépondreSupprimer
  2. Très joli fond, très joli, très joli. Mais comment fais-tu pour que l'encre de l'écriture tienne dessus sans baver? Ca marche pas quand c'est moi qui le fais !

    RépondreSupprimer
  3. oh la la j'adore j'adore j'adore !!!!! Les couleurs le fond, l'écriture, le "L" !!! Moi aussi mon prénom commence par un "L" alors je te permets de t'entraîner avec !!!!
    Parfait Véronique c'est trop beau !!!

    RépondreSupprimer
  4. "Pas très orthodoxe"... Mais tout-à-fait réussi !
    Quelle bonne idée d'avoir intégré la volute qui équilibre et allège la composition.

    RépondreSupprimer
  5. j'aime beaucoup c'est super beau!!!

    RépondreSupprimer

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...