dimanche 5 avril 2009

Paroles

Bonsoir,

Cette fin de semaine, c'était "calligraphie"... et rien que cela, c'est "détente de pensée", mais quand de surcroît les livrets ne sont plus à faire, c'est vraiment une fin de semaine où l'on peut "ne pas penser"... parce que "ne pas penser aux problèmes et aux soucis", c'est appréciable, mais "ne pas penser au problème que peuvent être -ou poser quand ils ne sont pas faits- les livrets", c'est stupide...

Il y avait longtemps que je n'avais pas trouvé un texte à écrire aussi "évident"... Certes, je trouve toujours des petites citations qui me plaisent, par-ci, par-là... mais rien qui n'ait été aussi "nécessaire d'écrire" parmi les autres textes. Depuis que j'ai lu celui là, il me trotte dans la tête. Comme ça, le reste trotte moins, c'est déjà ça... Encore qu'en l'occurence, c'était bel et bien lié...

Donc j'ai commencé par l'écrire avec une écriture "Onciale" le samedi ainsi qu'un petit soupçon de couleur dans le gris.

Je ne me suis rappelée que le soir, en cherchant l'origine de ce texte, que je le connaissais déjà puisqu'il avait été chanté par Jean Ferrat. Ce sont quelques vers d'Aragon issus de ce poème dans "Les poètes".

J'ai testé également une écriture (Zut ! J'ai oublié de demander le nom ! Il faut que j'y pense pour la prochaine fois) vraiment différente de celles que j'utilise d'habitude... IL faut être plus rapide, peut-être un peu plus incisif ou dynamique mais garder le contrôle du geste pour ne pas -pas trop- déborder du cadre comme dans cet essai... Ca part dans tous les sens tout ça !

"Cette écriture s'appelle " Capitale lombarde" ou "lettre tourneure".... Elle est issue de l'onciale et/ou de la capitale romaine." Merciiiiiiiiiiiiiiii Nathalie. C'est peut-être pour cela qu'elle allait bien avec l'onciale alors...
Finalement, j'ai choisi l'option "en couleurs"... Et c'est le dernier jet pour ce stage-ci.

Mais ce texte est vraiment très spécial alors je crois que je l'écrirai à nouveau... J'ai envie de voir ce que je peux faire avec une écriture gestuelle genre "Baker".

Bonne soirée
Véronique

9 commentaires:

  1. Très sympa le "paroles "!
    J'aime beaucoup !

    RépondreSupprimer
  2. Joli texte un peu ( beaucoup) triste !!! Tes essais sont superbes , elle est très belle cette écriture dont tu n'as plus le nom !!!! Et le soupçon de couleur donne du cachet à l'ensemble !!!
    encore bravo !!!
    Laurence

    RépondreSupprimer
  3. Cette écriture s'appelle " Capitale lombarde" ou "lettre tourneure".... Elle est issue de l'onciale et/ou de la capitale romaine.
    Elle est magnifique et raisonne bien en rouge...

    RépondreSupprimer
  4. Ben alors Véronique, c'est pas mal du tout ce que tu fais!!!
    Et je vois que je suis dans ta liste de blogs? trop top!!!!
    Bises et à + pour cette callifusion alors
    Louise/aly

    RépondreSupprimer
  5. c'est vrai que c'est un texte percutrant et qui va au coeur et à l'âme.
    J'aime beaucoup tes essais avec la pointe de rouge : ça interpelle l'oeil ... et qui sait ça interpellera aussi peut-être l'oreille ? ....

    RépondreSupprimer
  6. Mazette !!!
    ça c'est du texte !!!
    ça vous remu le fond du fond de soi-même...
    J'aime ...
    Et j'ai un gros faible pour ta 3e version....j'suis fan !!!..;-D

    RépondreSupprimer
  7. Pas mal du tout tes tourneures gestuelles(pour info, tourneures, versales ou lombardes désigne la même calligraphie (la seule d'ailleurs a être dessinée). Pourquoi as-tu mis le "vous" en rouge ?
    Biz

    RépondreSupprimer

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...