lundi 18 mai 2009

Exercices...

Bonjour,

Cette fin de semaine, c'était calligraphie. Et comme tout le monde sait qu'à écrire et à écrire encore, on n'est pas sans rien écrire... sans compter que pendant qu'on écrit, on ne pense pas...
Alors pas de production finale cette fois, juste l'écriture au kilomètre... avec l'écriture "Caroline"... Cela faisait trop longtemps qu'elle avait été délaissée paraît-il...

J'ai énormément de mal à réaliser des compositions. Je n'arrive pas à dépasser l'écriture bien propre, bien lisible, bien compréhensible, toute bien nette sur une page bien blanche... Déformation professionnelle ? Psychorigidité ? Ce sont donc des essais d'écriture... à différents écarts, différentes superpositions... pour voir les effets différents... avec parfois jusqu'à des superpositions gênant terriblement la lisibilité... ce qui me gêne beaucoup également...

Je resserre les écarts...

Je resserre encore les écarts, d'ailleurs, il n'y a plus d'écart même, donc je resserre tellement, tellement "anti-naturellement" que "naturellement", j'ai "sauté une ligne"... d'où la grossièreté des deux premières lettres de la troisième ligne "ni", j'avais essayé d'écrire "rien"... j'ai du "rattraper"..

Et là, j'ai tellement resserré que les lignes sont superposées... c'est difficile d'écrire ainsi... je ne voyais plus grand chose... même avec mes lunettes.

Un autre essai de superposition, mais ma vue était à ce point troublée que je me suis plantée dans mon choix d'encre. Je voulais un joli safran épicé, et je me suis retrouvée avec un orange flashy... tout le temps que je me rende compte... parce que bien sûr, au départ, je pensais surtout que j'avais du mélanger le safran avec une autre restée dans ma coupelle, que mon texte allait se nuancer joliment vers une belle couleur safranée, pas que je m'étais complètement plantée de flacon... ;)

Par ailleurs, j'ai mal placé le "ni", il apparaît comme une verrue sur le nez d'une sorcière... Le choix des couleurs est horrible mais quand j'essaie de le voir "en noir et blanc", c'est moins pire donc je crois que je dois pouvoir tirer quelques idées de cela... à défaut d'en tirer de mon neurone...

Mais tout de même, c'est un peu fouillis tout ça... Il va falloir remettre de l'ordre dans toutes ces lettres... Décidément, ce n'est pas facile de "composer"...

Bonne soirée
Véronique

4 commentaires:

  1. Il est vrai que le chemin de l'abstraction est douloureux.... ce n'est pas facile de superposer des écritures, de les rendre plus ou moins lisible....on rencontre des blocages. c'est trés curieux effectivement, trés "anti-naturel" comme tu le fais bien remarquer !

    Je me suis bien retrouvée dans tes pérégrinations, j'ai parfois vécu les mêmes états d'âmes !

    RépondreSupprimer
  2. C'est sûr que c'est pas évident ! J'ai essayé aussi... en-dehors des prénoms, c'est ça qui m'intéresse le plus. Je trouve que tu t'en sors plutôt bien : ma préférée avant la composition finale, c'est l'avant-dernière, celle qui est resserrée mais lisible avec le "ni" qui déconne un peu.
    La seule et unique composition que j'ai cru un jour réussir... et encore... c'est celle-ci : http://storage.canalblog.com/87/81/412283/21415901.jpg.
    Voilà... donc de tout coeur avec toi!
    Bonne journée!

    RépondreSupprimer
  3. C'est vrai que les premiers essais de compositions plus personnelles donnent des "sueurs froides" et beaucoup de " fil à retordre" ....
    Le dernier essai est prometteur ....
    Courage ;-)

    RépondreSupprimer
  4. c'est très beau j'admire ce travail
    bravo

    RépondreSupprimer

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...