jeudi 28 octobre 2010

Rangement pour les plumes - 2

Bonsoir,

Un jour, je vous avais montré ce "premier rangement à plumes", rangement à plumes pour débutante démarrant son apprentissage avec quelques plumes à son actif... Lequel rangement présentait à l'usage quelques inconvénients assez aisés à maîtriser tant que la quantité de plumes n'excédait pas une vingtaine de plumes...

Tout d'abord c'est un nombre qui vient vite à être dépassé quand l'apprenti calligraphe continue son apprentissage...et souhaite élargir sa palette d'écritures disponibles et d'effets à tester...

Ensuite, ce nombre augmente également quand quelque copine fort attentionnée vous offre des boîtes de plumes jolies, anciennes (toutes proportions gardées) dont vous aimeriez bien garder un exemplaire au moins sous les yeux...

Tellement il est vrai que, comme pour la cuisine ou le scrapbooking, il est plus facile d'utiliser les outils que vous avez sous les yeux...

Et aussi parce que je suis une grande paresseuse pragmatique et que j'apprécie d'avoir sous la main le matériel dont j'ai besoin sans avoir besoin d'ouvrir trois placards et de sonder sept étagères...

Enfin, il est indéniable que, la densité du nombre d'habitants de plumes au cm2 augmentant, la promiscuité devient telle que les habitants plumes s'emmêlent un peu les pointes, ce qui risque de les abîmer.

Ainsi donc, pour toutes ces raisons, j'ai décidé de scrapper un deuxième rangement à plumes, un peu plus pratique, un peu plus grand... avec une petite calligraphie sur le dessus (et aussi dans le dedans, mais ça viendra avec le temps...)

Voici donc la couverture pour commencer :


Avec un gros plan sur la calligraphie réalisée au brou de noix avec l'écriture de Gaynor Goffe que j'ai toujours besoin de travailler et l'écriture Cursive Gestuelle qu'il est toujours bon de travailler :


Dans des couleurs toutes douces et un peu vieillies :


Couleurs qui vont très bien avec les les froufrous qu'il ne faut pas oublier parce que j'aime bien ça :


J'ai prévu 4 planches de plumes sur ce format-là, des plumes classiques aux plumes fantaisistes. Cela me donne 4 planches de 4 lignes contenant chacune 11 plumes soit de la place pour 176 plumes, c'est bien plus que suffisant pour ranger les plumes que je peux ou pourrai avoir :


Et pour éviter que les plumes ne soient écrasées, j'ai prévu des épaisseurs de carton ondulé sur le bord, pris dans la spirale :


Et voici l'arrière


Pour protéger les papiers et décorations de l'avant, j'ai tout de même ajouté un feuillet de rhodoïde...

C'est très pratique, j'ai tout sous la main et sous les yeux...

Bonne soirée

lundi 25 octobre 2010

De la calligraphie au milieu du scrap...

Bonjour,

Lors d'une crop (rencontre de scrapbooking remplie de rencontres, ateliers, réalisations, patouillages, papotages etc...) proposée par Véronique et Catherine, des idées en plus, Les Créatives et Compagnie, nous avions comme consigne sur une page d'insérer un titre manuscrit... Je me suis dit que c'était une occasion d'écrire à la plume "dans mon scrap"... Mais comme il m'était difficile d'emporter à la fois mon matériel de scrap et mon matériel de calligraphie, j'ai choisi d'emporter juste mes stylo-plumes calligraphiques et les parallel pens... l'avantage des plumes sans l'inconvénient des flacons d'encre puisque ces stylos fonctionnent avec des cartouches...

Et voici donc mon "titre" de page...


J'ai utilisé une écriture "Onciale" et une écriture "Cursive Gestuelle". J'aime bien le contraste entre les deux écritures, l'une posée et dodue, l'autre plus fine et plus saccadée...
Et si vous voulez voir la page, elle est ici... Ma réflexion koanesque aussi ;)
Peut-être que je vais réussir à continuer à calligraphier dans mon scrap, à force...
Bonne journée

mardi 19 octobre 2010

Calligraphie à tendance orientale...

Mais sans calame... ;)

Bonjour,

Il y a fort, fort, fort longtemps, en allant admirer les merveilles de la galerie "Mail Art across the world", je suis tombée sur une enveloppe dont j'ai aimé l'écriture "proche, dans son apparence, des calligraphies arabes" mais dans un alphabet latin... Puis le temps a passé... Et puis j'ai appris que Julien Breton, calligraphe,  proposait avec l'Association Esperluette à Rouen un stage autour de cette écriture qu'il avait composée... C'est alors que j'ai découvert Ô stupéfaction ! que Rouen n'était pas très loin de Paris... ;)

Beaucoup de travail donc... mais non pas seulement... des découvertes... des caramels au beurre salé,  des échanges sur la nécessité d'être lisible ou pas, donc de la primauté de l'esthétique sur le sens ou inversement, des tartes et des cakes délicieux, des essais de calligraphie lumineuse, un peu de cidre ou de sauternes, des conseils, des astuces, des idées...


IL s'agissait en premier lieu de travailler les traits de bases et de s'entraîner à écrire une lettre qui servirait de support à la composition...


Le problème du travail avec un outil large est que cela nécessite beaucoup de papier... C'est donc dans un pur souci écologique que je préfère travailler sur un format "carte postale"... ;) Oui, bien sûr... Et la marmotte, elle emballe le chocolat... dans le papier d'alu..." ;)


Ensuite nous avons tenté de composer une sorte de monogramme avec deux lettres, mais comme je ne suis pas capable d'abstraire "en images", je ne visualise pas les différentes possibilités, je les nomme, je les décris, mais je ne les "vois" pas... Donc j'ai découpé mes lettres et j'ai tenté différentes associations, différentes compositions... pour l'entraînement... C'était mieux "visible" ansi... Et puis ça peut même servir à l'occasion pour trouver une signature... dans le genre "paraphe"...


Puis comme il ne s'agissait que d'un échauffement, j'ai recommencé avec les lettres du mot qui allait se superposer à la première lettre... Je vous laisse chercher le mot ? ;)


Ensuite il faut trouver une place pour cette "composition" sur la première lettre... Ce n'est pas gagné de prime abord... Encore des découpages... Encore des essais... Cela peut donner un petit aperçu comme ça... ;)


Mais c'est mieux quand on voit l'ensemble, c'est vrai...


En réalité, il manque selon moi "un mot"... et il manque la dernière étape, une décoration contrastée, je verrai cela ultérieurement car à elle aussi il faut trouver une place, ainsi qu'à mon mot manquant... Je pense par ailleurs que j'aurais peut-être du prendre une plume plus petite pour écrire le texte... cela m'aurait peut-être permis d'écrire le mot manquant d'ailleurs... Bah... c'est toujours un essai calligraphié...

Mais comme toujours avec la calligraphie, une multitude de possibilités apparaissent, bien plus qu'il ne reste de temps pour tenter de toutes les essayer...
Bonne nuit

lundi 11 octobre 2010

Dans la douceur de votre amitié...

Bonjour,

Après deux jours de calligraphie, après deux jours de "nouvelle écriture" de Gaynor Goffe, il arrive qu'on arrive parfois au neuvième brouillon essai...

Pour ce deuxième jour, je suis allée regarder au fond de mon carnet à citations... et j'y ai pêché ce petit extrait du "Prophète" de Khalil Gibran, le chapitre sur l'amitié... Il faut croire que c'est celui-ci qui avait besoin de sortir... Ben oui, parce que l'amitié, c'est important également... surtout au travers du partage... parce que le rire, comme le reste, ça vient beaucoup du partage... des moments...

 

J'ai écrit un extrait seulement tout d'abord parce que dans le paragraphe complet, il y avait un mot qui ne me convenait pas ; ensuite parce qu'il ne restait que peu de temps avant l'horaire de fin de cours ; enfin parce que je voulais composer un petit quelque chose... et c'est une gageure que d'écrire un texte sans que les arabesques se croisent ou s'emmêlent... (sans trop écarter les lignes non plus voyons, c'est un peu facile et ça dilue le texte !)


Bref, j'aime bien cette écriture, mais j'aimerais mieux parvenir à mieux l'écrire...
Donc pour l'heure, entre les deux stages, il va falloir travailler... la régularité dans la largeur des lettres, la fermeté dans les traits (ça, c'est l'âge, ça tremblote), éviter la transformation des boucles en patates (pourtant je n'avais même pas faim), l'horizontalité des envolées du "r" (je n'avais pas trop bu non plus), la justesse des descendantes... une paille quoi !

Bonne journée et bonne semaine...

dimanche 10 octobre 2010

Les causes des choses...

Bonjour,

Hier, c'était calligraphie (et aujourd'hui encore !!!) Chouette alors !
Comme la semaine a été un peu "désorganisée" côté travail, je ne me suis pas penchée sur mes leçons "loisirs" donc je n'avais pas trouvé précisément "le" texte que je voulais calligraphier... Certes j'ai toujours dans mon petit carnet quelques citations  que j'avais repérées un jour ou l'autre et mises en réserve, mais je n'avais pas identifié "le" texte du jour...

Qu'à cela ne tienne, je choisirai sur l'instant dans mon carnet...

Mais la Marmotte Numéro Trois se levant prît derechef les choses en main pour me proposer une petite phrase à lui, phrase abordant le sujet des chaussures... Marmotte Numéro Trois, c'est très gentil de ta part de m'aider à faire mes leçons (surtout si l'on considère le temps que je passe à t'aider aux tiennes) mais vois-tu, j'aimerais bien une petite citation un peu moins "matérialiste" que celle concernant une paire de chaussures... (encore que l'on puisse tout à fait faire une phrase intéressante avec le mot "chaussures" mais disons que celle proposée ne m'a pas inspirée outre mesure...)

Aussitôt dit, aussitôt fait, la Marmotte Numéro Trois courut à son livre de chevet, cahier de latin (qui n'est pas son livre de chevet, je vous rassure) en me disant "Madame "le Professeur" (La Marmotte Numéro Trois ne parle pas ainsi, bien sûr, mais je ne pouvais pas écrire le nom dudit Professeur) nous a fait écrire une citation en cours"... "Ah oui ? Et bien dis-moi, Marmotte..."

Et voilà la citation (j'ai même eu la traduction) est qui finalement tombée à pic parce que moi j'aime beaucoup connaître ou plutôt "comprendre" le pourquoi des choses...


J'ai démarré une nouvelle écriture de Gaynor Goffe... Bon... Il y a du boulot... Mais en même temps, ce n'est que le troisième brouillon essai... Si je la maîtrisais parfaitement, je n'aurais pas besoin de l'apprendre... CQFD ;)


J'ai écrit la phrase en latin dans une autre écriture parce que je trouvais que celle-ci ne s'appliquait pas vraiment à un texte en latin...

Allez je continue cette écriture aujourd'hui avec un texte à moi.
Bonne journée

mercredi 6 octobre 2010

Une lettre par semaine

Bonjour,

Voici la suite de l'alphabet... Encore l'écriture "Gestuelle Cursive", encore le carré tracé...





Et voici les "feuillets" complets...





Fiona Dempster, qui a organisé "Une lettre à la semaine" toute cette année, a demandé si nous continuions l'année prochaine... Sur le coup, je me suis interrogée... Je n'étais pas sûre mais une idée m'est venue... Oui, je sais, ça arrive, parfois, dans la vie... (NdlR : noter bien vite l'idée avant qu'elle ne s'échappe...) L'idée étant maintenant là, je me dis que le partage des réalisations pourrait bien être un petit coup de pouce utile...

Bonne journée

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...