dimanche 30 octobre 2011

Monogramme

Bonjour...

Enfin... Je crois que je peux appeler cela des "monogrammes"... Je ne suis pas sûre...

Avant le stage "La couleur" de Marion Andrews, je me suis rendue compte "in extremis" qu'il fallait venir avec un "monogramme" ou un dessin pour les essais de couleurs... Euh... oui, mais il ne me restait qu'une semaine... On ne dit pas à mes élèves que j'ai oublié de faire mes devoirs ou même carrément d'ouvrir le cahier de devoirs s'il vous plaît...
Alors j'ai essayé "rapidement", histoire de ne pas arriver les mains vides...
Rapidement, ça veut dire aussi "simplement" et "sobrement"... ;)

Et j'ai donc obtenu ces petites choses...

à partir du livre "Calligraphie Swash Initials" d'Arthur Baker.




à partir du même alphabet dessiné que ce titre  envoyé par Nigritelle 
(NdlR : Merci encore à toi pour le partage, il est si beau...
et pour lequel j'avais craqué sur cette merveille d'alphabet... 

Sont-ce donc des monogrammes, même si les lettres ne sont pas "entrelacées" mais juste placées à côté ?

Finalement, ces compositions de lettres n'auront pas servi pendant le stage, alors je les ai intégrées à la fin du carnet de stage pour faire quelques exercices de couleurs à l'occasion, histoire de m'entraîner un peu et ne pas perdre le bénéfice de ce stage...

Bonne journée

lundi 24 octobre 2011

De la couleur !!!

Bonjour,

Les vacances commencent par une parenthèse, c'est un bon début n'est-il pas... Espérons juste que je n'ai pas "mangé mon pain blanc" sur ce coup-là... ;)  La parenthèse fut donc cette fin de semaine un stage proposé par Marion Andrews, via l'Association Calligraphis, sur le thème ô combien difficile -ok, pour moi- de "La couleur"... Vaste programme...

Je passe rapidement sur la relecture du prospectus, une semaine avant, m'informant qu'il fallait venir avec un monogramme ou un dessin...  Je passe tout aussi rapidement sur "voiture" ? "train + bus + pédibus" ? Stationnement possible ? facile ? tout à fait absolument non envisageable ?

Nous en avons vu de toutes les couleurs...
- fait des tas d'essais de mélanges plus ou moins heureux -surtout malheureux d'ailleurs et qui finissent souvent en "bouillon" d'une couleur indéterminée et innommable ,
- expérimenté des tas d'informations sur la couleur : les primaires, secondaires, tertiaires, complémentaires, chaudes, froides...,
- tenté différents moyens d'associer des couleurs,
- essayé des tas d'exercices sur la manière d'harmoniser des couleurs qui ne vont pas spécialement ensemble à priori -ah ça ! Je vais me rappeler de mon "choix" des couleurs "complémentaires divisées"... (Tiens si je prenais du "bleu-violet" (tu m'étonnes !), alors voyons... quelle est la complémentaire ? "jaune-orange"... et donc les deux couleurs "jointives" sont "jaune" et "orange" ! Bingo ! Le triplé gagnant est le "jaune-orange-violet"... ça tombe bien, on arrive à la fin du mois d'octobre...)

Voilà mon problème donc avec les couleurs (et la raison pour laquelle j'ai fait ce stage...) : quelles que soient les couleurs que je choisis, ça finit en arlequinade ou en bouillon innommable.

En théorie, maintenant, je suis parée... parée pour m'entraîner au moins...


Je pensais que la difficulté résidait juste dans le choix des "bonnes couleurs"... et bien finalement non... La difficulté réside plutôt dans la connaissance des moyens d'harmoniser ces couleurs, même quand elles ne sont pas "les bonnes"... ;)
Il ne me reste plus qu'à... essayer... encore et encore...

C'était donc un stage haut en couleurs -ok, elle était facile !-
Merci Calligraphis et Marion Andrews.
Vous pouvez voir l'ensemble des réalisations dans cette galerie.
Et j'ai passé ma soirée à relier mes documents, donc j'ai maintenant un cahier d'exercices des plus colorés...


La couleur est par excellence la partie de l'art qui détient le don magique. 
Alors que le sujet, la forme, la ligne s'adressent d'abord à la pensée, 
la couleur n'a aucun sens pour l'intelligence, 
mais elle a tous les pouvoirs sur la sensibilité.
Eugène Delacroix

Rêve ta vie en couleurs, c'est le secret du bonheur.
Walt Disney

(Mais je ne rêve 
ni en couleurs, 
ni même en images...
seulement en mots...)


samedi 15 octobre 2011

Une tite carte...

Bonjour,

Lorsque j'ai un peu de temps, je continue le kilométrage de l'écriture des Capitales Romaines du stage d'octobre... Ben oui, quoi ! Il y a du boulot...


Je ne bégaie pas, j'ai juste du mal avec certaines (ok beaucoup !) lettres... Donc je les répète jusqu'à ce que le message passe et que la lettre prenne une forme acceptable... enfin au minimum pas trop moche, tout de même...

A la toute fin de mes pages d'écriture, j'ai essayé cette petite (10x15) chose-là... avec une écriture "Capitales Romaines" au brou de noix et au pinceau, une écriture "Gestuelle" à la plume et à l'encre liquide et un petit tortillon au calame pointu...



... juste pour essayer...
Bonne journée.

mercredi 12 octobre 2011

Un sourire...

Bonjour,

Voilà un petit essai que j'ai commis sur un papier aquarelle à grain format "carte postale" (15x10cm) avec une petite écriture "Cursive Gestuelle" et un petit complément d'une écriture "Onciale"...


Le coin était un peu "vide" alors une fleur paraissait de bon aloi...


Je me demande si une tige "cousue" eut apporté quelque chose ou "coupé" l'espace au "Un"...

Bonne journée

dimanche 2 octobre 2011

Ecrire au kilomètre

Bonsoir, 

Cette fin de semaine, c'était "parenthèse calligraphique"...  Reprise des cours de calligraphie de Shinta Zenker... Yep ! Il y avait longtemps... Ecrire au kilomètre, c'est juste écrire... Juste être en train d'écrire...

J'ai commencé comme tout le monde avec une écriture "Cursive Contemporaine"... Enfin... Comme "presque" tout le monde... 


Une lettre... puis une autre... une feuille... puis une autre... Encore une... Pas droit... Trop haut... Trop court... Je recommence... Ca finit par des feuilles et des feuilles d'écriture au kilomètre... Mais... A faire et à refaire, on n'est pas sans rien faire, n'est-il pas...

Ensuite, comme j'avais besoin de savoir comment me débrouiller avec les "Capitales Romaines", j'ai demandé et obtenu (ben oui, fallait quand même que j'en sois capable...) de m'essayer à écrire les fameuses "Capitales Romaines"....


Et bien dans les deux cas, il y a du boulot... J'aurais intérêt à laisser mon pinceau et un peu d'encre sur la table et de profiter de la moindre minute et de la moindre occasion pour bosser un petit peu...

Quoi qu'il en soit, puisque j'avais sur la table un petit peu de reste de brou de noix, encore la plume de la Cursive Contemporaine et le pinceau pour les Capitales Romaines, de même que quelques minutes avant la fin du stage... j'ai associé les deux écritures... Je trouve qu'elles vont assez bien ensemble, l'une majestueuse et  l'autre plus légère...l'une à tracé large et l'autre toute fine...


Bon... Je crois que démarrer l'année comme cela sur les chapeaux de plumes avec deux écritures inconnues va me donner du travail pour toute l'année, n'est-il pas ?

Merci Shinta.

Bonne soirée

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...