samedi 26 mai 2012

Vous avez dit "reliure copte" ? ;)

Bonjour, 


Si vous avez suivi mes déboires de reliures, vous avez du comprendre que non seulement j'avais du mal à trouver une reliure qui permettait d'ouvrir les ouvrages "à plat" (pour mieux écrire, mon enfant... oups, je me trompe de conte...) et que de surcroît j'avais du mal à trouver des explications sur la reliure copte qui semble être adaptée...


Je me suis donc dit que j'allais partager ma reliure copte, bien que probablement bien peu orthodoxe... Peut-être devrais-je juste l'appeler "reliure à plat" ? ou reliure "assimilée" copte ? ou reliure "pseudo" copte ? Mouais, en réalité, son nom ne change rien à la grandeur de son intérêt : elle s'ouvre à plat !!! ;)


Donc j'ai essayé de dessiner et je vais essayer d'expliquer comment j'ai procédé pour cet album-ci et pour cet album-là en fin d'article. Ainsi, si vous êtes intéressé par ce système de reliure "qui s'ouvre à plat", vous pourrez la tester... parce qu'enfin... c'est peut-être formateur de chercher, chercher, chercher... mais c'est plutôt agréable de parvenir un jour à trouver... ;)


Etape 1 : perforez toutes les pages simples (oui, ce système fonctionne avec des pages "simples, à un seul feuillet) si possible à la même hauteur... puis superposez-les.



N'oubliez pas de travailler sur le paquet de pages "vues du dessus"... vous voyez donc toutes les "tranches" du haut... Du moins les dessins seront "vus" du dessus... Ensuite vous tournez votre ouvrage comme ça vous est le plus facile... ;)



Etape 2 : Commencez par la reliure la plus haute. Passez un fil de reliure (je trouve cela plus solide, mais vous pouvez prendre du fil de cuisine ou n'importe quoi d'autre...) assez long dans le trou de la couverture et faîtes un double noeud. Comme j'ai toujours très peur que ça lâche, j'en fais quatre, mais personne n'a dit que j'étais un exemple non plus. ;)


(les gros points rouges figurent les double-noeuds, gardez-bien les deux longueurs de fil. Le fil du haut portera le doux nom de fil 1, celui qui boucle portera le nom de fil 2...)

Etape 3 : Approchez votre première page de votre couverture et avec le fil 2, venez faire une boucle dans le trou du haut de la page... ce qui va la "serrer" près de la couverture...



Etape 4 : Maintenant, faîtes un noeud simple ou double entre le fil 1 et le fil 2 puis remettez le fil 1 de côté et continuez avec le fil 2 (celui qui boucle autour des pages)



Etape 5 : Approchez votre deuxième page de votre ouvrage et avec le fil 2, venez faire une boucle dans le trou du haut de la page... ce qui va la "serrer" près de la couverture...



Etape 6 : Maintenant, faîtes un noeud simple ou double entre le fil 1 et le fil 2 puis remettez le fil 1 de côté et continuez avec le fil 2 (celui qui boucle autour des pages)



Etape 7 : Approchez votre troisième page de votre ouvrage et avec le fil 2, venez faire une boucle dans le trou du haut de la page... ce qui va la "serrer" près de la couverture...



Etape 8 : Maintenant, faîtes un noeud simple ou double entre le fil 1 et le fil 2 puis remettez le fil 1 de côté et continuez avec le fil 2 (celui qui boucle autour des pages)


 Vous continuez ainsi jusqu'à ce que vous n'ayez plus de nouvelle page à insérer et vous pratiquez alors de la même manière pour fixer la deuxième couverture... Puis vous faîtes un double-noeud. Ok, un quadruple, ce n'est pas la peine de se moquer ! ;p



Vous venez de réaliser la première reliure de votre ouvrage... il ne vous en reste plus que une, deux, trois... quatre, cinq, six... selon le nombre que vous avez prévu.... Vous recommencez donc toutes les étapes pour chacune des hauteurs... 


Pour un petit ouvrage, deux peuvent suffire, je ne vois pas ce qu'il m'a pris dans réaliser six dans un ouvrage de 10 cm de hauteur qui contenait 26 pages et deux couvertures de surcroît ! ;)


Si vous essayez et que vous voulez montrer, si vous avez des questions parce que je n'ai pas été claire, si vous avez besoin d'explication supplémentaire, c'est facile, il vous suffit de demander et je vous répondrai dès que je pourrais...


Là je vais aller admirer Mamz'elle Marmotte... ;) 
Merci
Bonne journée








8 commentaires:

  1. Merci de partager tes découvertes et surtout de les expliquer si clairement. J'essaye dés que possible et je te dis quoi... Bon week-end.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci également, Martine, de tes visites et de ton mot, j'espère que ça va pouvoir servir, en effet.

      Supprimer
  2. La reliure ? je n'ai encore jamais essayé, mais j'ai lu attentivement ton "pas à pas", qui me semble très clairement expliqué. Dès qu'une occasion calligraphique se présente, je me lance dans la reliure et viendrai te faire un compte-rendu (si j'ai bien tout compris, si j'ai réussi et tout ça)
    Merci en tous cas de te triturer les méninges pour nous en faire profiter !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Claudie,
      ce qui est effarant, c'est que maintenant que j'ai "compris le truc", je me demande pourquoi il m'a fallu si longtemps pour le capter... ;)

      Supprimer
  3. Dès que j'ai le temps je teste. La possibilité d'ouvrir à plat le livre est vraiment intéressante. Merci d'avoir pris la peine d'expliquer, ce qui je pense a été une prise de tête.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Elisabeth, et merci de ta visite...
      C'est sûrement améliorable, mais ça fait toujours un point de départ...

      Supprimer
  4. Est-ce qu'elle fonctionne aussi avec des pli d'imprimérie, comme quatre feuilles qui sortent d'un pli?

    RépondreSupprimer
  5. Je viens juste de terminer la reliure d'un mini album-photo selon tes explications et le résultat est impeccable.
    Vraiment merci Callie !!!

    RépondreSupprimer

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...