mercredi 4 juillet 2012

Deux rectangles...

Bonjour,

Lors d'un dernier stage de l'année, au cours de Shinta Zenker, nous avons été soumises à la question oups ! consigne "Ecrire un texte en utilisant l'idée de deux rectangles : l'un de 6x26 cm, l'autre de 9x26 cm".

Euh... aussitôt une avalanche de questions... Quand je disais que nous avions été soumises à la question... ;) "Hein ? Quoi ? Comment ? Pardon ? Un texte par rectangle ? Un texte pour les deux rectangles ? deux rectangles dessinés ? Dans quel sens, les rectangles ? Ils doivent se toucher ? Sont-ils collés ? Pourquoi deux rectangles ? Pourquoi pas trois ? ..."

J'ai donc commencé par essayer de visualiser comment diantre je pouvais écrire avec l'idée de deux rectangles... J'ai commencé par remplir les rectangles avec des écritures contrastées, transformées en laissant un espace, en écrivant dans l'espace...

Puis je me suis dit que ça serait une idée intéressante de séparer les rectangles, bien sûr, mais que les lignes du texte soient à la suite, comme si on avait écrit le texte en entier dans un seul rectangle, puis couper le rectangle en deux avant de le coller sur un support... Du coup, je me suis dit que ça pouvait être chouette aussi de "déchirer" au lieu de couper"... puis de "marquer" la coupure ou la déchirure par une ligne de toute petite écriture...

Ensuite je me suis dit que je n'étais pas obligée d'écrire le rectangle, que je pouvais tout simplement le dessiner au feutre fin... Un peu simple probablement, mais bon... la simplicité n'est pas forcément un défaut...

Du coup, je me suis dit que les lignes, au lieu d'être "dessinées", pouvaient bien être calligraphiées en toute petite écriture... Je ne suis pas sûre que ma vision me permette cela... mais bon... c'était tout de même une idée supplémentaire...

Enfin je me suis dit que la séparation entre les deux rectangles n'avait pas besoin d'être "vide"... Elle pouvait être également un mot... Tout d'abord, le mot bien droit, bien aligné... puis ensuite avec des lettres un peu désordonnées...


Je me suis fait également cette remarque en observant ensuite les travaux des autres élèves... : Étonnamment, à aucun moment, vraiment absolument aucun moment, je n'ai eu l'idée de placer mes "rectangles" de travers, de les superposer... Ca laisse perplexe...  ;)

Finalement, j'ai testé deux essais... Le premier qui ne me satisfait pas du tout, tout un tas de "petits défauts" qui forgent le caractère oups, qui forment le regard... Et un qui n'est pas du tout réussi... dans le sens "écriture mal maîtrisée"... carrément rédhibitoire... :( Cependant je crois que c'est ce deuxième-là que je vais tester à nouveau...

Sans aucun rapport avec la contrainte des rectangles, cette idée-là m'est venue en essayant autre chose... j'ai décidé de vite la noter pour éviter qu'elle ne s'échappe à tout jamais... à mi chemin entre le lisible et l'illisible... ;)


Bonne journée...

2 commentaires:

  1. C'est ahurissant tout ce travail de recherche et de réflexion ! qui le croirait ? Je m'incline trèèèèèèèèès bas, Madame ! Gros bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh Elisabeth... Tu sais quoi ? Et bien il paraît que j'aurais pu en trouver bien plus encore... ;) Comme quoi...
      merci de ta visite...

      Supprimer

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...