jeudi 23 août 2012

Exposition - Tim Burton

Bonjour,

Dans un tout autre registre, j'avais aussi prévu d'aller voir l'exposition "Tim Burton" à La Cinémathèque Française... (et merci à "La Cinémathèque Française" d'avoir laissé le lien en archive)...



Bande annonce de l'exposition, créée par Tim Burton ! (là j'ai repris le lien car j'ai vu que l'exportation était possible) Là encore, j'ai failli louper le coche... Mais essayez donc de coordonner les emplois du temps de Monsieur Marmotte Numéro Trois "au boulot" et "à la maison", de Mamz'elle Marmotte "à l'école", "au boulot" et à ses "cours à droite et à gauche", et les miens... (Non, Monsieur Marmotte Numéro Deux n'était pas intéressé...) Je vous le dis, moi, la coordination d'emploi du temps, c'est un véritable casse-tête..

Finalement, nous y sommes allés quelques jours avant la fermeture encore, juste Monsieur Marmotte Numéro Trois et moi... J'ai cru comprendre que La Marmotte s'attendait à davantage d'éléments des films...

Intéressant de découvrir des essais, des recherches, des pages d'exercices. (de quoi remettre au goût du jour la notion de "cahier d'essais" tiens !), des extraits de films, des prototypes qui n'ont pas vu le jour finalement.... de découvrir les coulisses du monde qui a donné naissance aux films (pas de photo, ce n'était pas autorisé... Et je n'en prends pas si je n'ai pas le droit... moui, c'est comme ça...)...

Ma culture cinématographique n'est pas non plus très étendue, mais il se trouve que j'ai aimé suffisamment les films que j'ai vus pour avoir envie de profiter de cette occasion d'en découvrir un petit peu plus... sur ce monde qui oscille entre la poésie et la réalité, entre la vie et la mort, entre le monde de l'enfance et des sujets qui "pourraient être considérés comme adultes", entre la drôlerie de la réalisation et la tristesse ou le sérieux du sujet... qui oscille ou qui tente de lier... de relier ces univers qui semblent en opposition et qui le sont finalement si peu..

Je n'ai pas apprécié la cohue cependant... Je me demande si on n'a pas dépassé, au mètre carré, la quantité de canards à gaver en période de préparation de foie gras... Il faut avouer que ce n'était guère agréable... et ce d'autant plus que les horaires de visites étaient limités... Enfin, je n'ai sûrement pas l'esprit assez commercial pour aimer qu'on me marche sur les pieds, surtout en sandales, mais limiter les horaires, je croyais que ça permettait de ne pas surcharger les salles ?

J'ai beaucoup aimé la citation de Tim Burton sur laquelle débute l'exposition « J’étais en train de faire un croquis, et, tout à coup, je me suis dit : peu importe que je sache dessiner ou pas, l’important c’est que j’aime ça. Dès lors, je me suis fichu de savoir si je pouvais reproduire ou pas une forme humaine, ou si les gens aimaient ou pas mes dessins »...

A bon entendeur...
Bonne journée

2 commentaires:


  1. Tous les jours un petit miracle sur ton blog...
    Jamais tu souffles un peu ....????

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Disons qu'avoir la chance d'avoir des vacances, sans pouvoir partir en vacances... ça aide pour profiter des activités non loin... ;)

      Supprimer

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...