jeudi 7 février 2013

Noir, c'est noir...

Bonjour,

C'est simple pourtant... Si ce n'est pas votre bête noire, "noir... c'est noir... D'abord, quand vous êtes dans le noir (oui, le vrai noir, pas le noir pollué de petits clignotants semés un peu partout), ben... c'est tout noir, non ? Il n'y a pas à chercher midi à quatorze heures (surtout sans éclipse)...

Un peu trop simple en réalité... Noir ce n'est pas si noir... même noir comme l'encre... surtout noir comme l'encre... Alors entre deux cafés... noirs, nous avons testé tous les noirs disponibles...

Il y a le noir épais, le noir fluide, le noir opaque, le noir transparent, le noir grisé, le noir rosé, le noir chaud, le noir froid, le noir qui grince, le noir qui crisse, le noir tout doux, le noir velouté, le noir brillant et le noir mat... Il y a même le noir brun qui pourrait tout aussi bien se ranger dans la catégorie "brun-noir"... Il y a aussi un noir "sauce soja" qui titille certaines papilles... Il y a le noir qui se laisse écrire à la plume et le noir qui ronchonne et préfère le pinceau...

Mais ce n'était pas tout, la consigne du deuxième jour fut de réaliser une composition dont le noir représenterait les deux tiers de la surface (moins les marges, ouf). Ce n'était pas la peine de broyer du noir ou de se faire des idées noires pour ça, il y a bien assez d'autres raisons noires, noirs soucis ou noirs pressentiments... Du coup, j'ai écrit "noir sur blanc"... ;)


J'étais partie sur une autre idée, mais il est apparu que je devais tester "autre chose"... que ce que je travaille habituellement... Ben... j'ai du mal à m'habituer à cette réalisation, pourtant, cela fait quelques jours que je l'ai sous les yeux... Bien sûr, il y a tous les défauts, mais même l'ensemble m'est étrange...


J'ai utilisé un extrait d'un poème d'Evelyne Morin issu de "Non lieu provisoire", Cadex Editions.


J'ai même gardé des essais des différents noirs, on ne sait jamais, ça peut servir... si le noir sort de nouveau... ;) C'est comme cela que je sais que je dois éviter le noir qui fait grincer la colonne vertébrale... (je ne me l'explique pas vraiment, il n'y a pas de raison, ça fait cet effet, c'est tout, tiens j'aurais du essayer au pinceau pour voir si c'était pareil qu'à la plume...)


 Oui, bon, ok, on ne voit pas si bien les différents effets... Mais il y en avait...


Et le soir, après cette première journée "au noir", la nuit était tellement noire, la pollution tellement dégagée et les nuages tellement éloignés que les étoiles en sont apparues d'autant plus brillantes...

Ne me jetez pas un regard noir... ;) et dites-moi plutôt si j'ai mis dans le noir ? ;)

Bonne journée

6 commentaires:

  1. et pourtant le noir t'inspire...
    moi j'aime bien ce pavé noir!

    RépondreSupprimer
  2. Oui, moi aussi, je l'aime beaucoup, il a beaucoup de "chien" et il existe sans chichi. Super!!!

    RépondreSupprimer
  3. j'aime beaucoup le compactage des lettres > texture version denise lach. tu as utilisé de l'encre de chine? car à la lumière (photo) cela donne un bel effet brillant... quand on travaille avec du noir et seulement du noir, il faut jouer sur les effets (brillant, mat, satiné, relief, granuleux...)> voir le travail de soulages (que j'adore!!!!). ce n'est pas évident mais cela ouvre de nouvelles perspectives...

    RépondreSupprimer
  4. Hum ... très très chouette...... J'aime aussi beaucoup l'ensemble.
    Et tes photos ... très réussies également.
    Bon week-end !

    RépondreSupprimer
  5. Je le découvre seulement maintenant ;-) j'aime beaucoup !

    RépondreSupprimer

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...