vendredi 29 mars 2013

Gaufrage & Calligraphie...


Bonjour,

Car ce n'est pas tout ! Il est en effet possible de gaufrer un papier à l'aide d'un gabarit en lino lors d'un stage "Calligraphie & Gaufrage" de Bruno Gigarel chez Calligraphis...  Même pas peur !... Bon.. la gravure m'a fusillé les articulations des poignets et des coudes, certes, mais au moins je ne me suis pas coupée avec les gouges... (je me suis coupée juste à la fin avec une feuille de papier, mais les gouges n'y sont pour rien !)


D'abord il est indispensable de reporter le tracé de la lettre sur le lino... Merci à Monique de m'avoir prêté du papier transfert...


Puis c'est le moment de sortir les gouges et autres instruments de tortures du lino...


...  et d'attaquer l'ouvrage...


Il semble évident que celui-là n'est pas terminé, n'est-il pas ? ;)


Et voilà le résultat. J'avoue que je ne suis pas satisfaite en l'état. Je pense qu'il ne faut pas de demi-mesure... Soit le fond du gabarit doit êtreparfaitement lisse pour ne laisser aucune trace, soit je le laisse avec un maximum de relief... mais là, ce n'est ni fait ni à faire... Note pour plus tard... quand mes articulations iront mieux... passer le fond au papier de verre... Et finir le deuxième gabarit... ;)

bonne journée

10 commentaires:

  1. Ah! la gouge.... cela me fait encore mal au doigt quand j'y pense. Les articulations aussi ... qui a dit que calligraphier n'était pas physique ? Félicitations !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois que cela qui a dit cela ne doit pas calligraphier... ;)
      Merci Geneviève

      Supprimer
  2. Hum ... très très chouette tes essais de gaufrage. J'aime beaucoup les résultats. Et c'est vrai que le gaufrage avec ou sans gouge ... bah .... ça fait mal aux articulations ;-))) A bientôt !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est sûr, Isabelle, je les sens encore, mes articulations... Mais je dois admettre qu'elles ne facilitent pas la vie de la gouge non plus... ;) Et puis c'est tellement joli ensuite qu'on oublie un peu... ;)
      Merci de ta visite.

      Supprimer
  3. c'est un bon début...moi je faisait le gaufrage avec une table lumineuse,mais de toute façon il faut faire le pochoir!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui Nine, je me rappelle très bien, c'est pourquoi j'avais acheté un plateau transparent comme bureau... ainsi je pouvais juste placer un luminaire dessous et hop, une table géante pour gaufrer... ;)
      Et évidemment, qui dit table géante, dit pochoir géant... ;)
      merci

      Supprimer
  4. Wow quel travail physique! je n'imaginais pas ça......
    Joli résultat en tout cas... graver une lettre par semaine, maintenant? :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Euh... Et vous trouvez ça drôle ?! ;)
      Je crois que je vais passer mon tour... ;) J'ai bien une idée un peu longue et difficile pour le prochain alphabet, mais pas à ce point physique... enfin je crois... ;)
      merci

      Supprimer
  5. Je n'ai jamais essayé de faire du gaufrage avec du lino comme support... il y a un effet texture qu'il va falloir exploiter !
    tes lettres (S ici et le A du post précédent) sont vraiment chouette !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que l'effet "texturé" peut être intéressant... très intéressant même, mais je pense que je ne l'avais pas "anticipé" donc ça m'a déplu...
      En fait, je pense surtout que lisse ou texturé, il faut le penser suffisamment avant pour que ce soit "parfait" dans le sens où le lisse lui doit être terriblement lisse (pour mon s je le trouve insuffisant, je devrais peut-être le finir au papier de verre fin) et le texturé pas à moitié non plus...
      Merci.

      Supprimer

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...