jeudi 28 février 2013

Exercices de Style - Février : Récapitulatif

Coucou, 

Nous voici à la fin du premier mois des "Exercices de Style". Si je dois faire un premier bilan, je dois admettre que je n'ai pas eu (pas pris ?) le temps de travailler plus de deux fois, la première de mes essais et une deuxième fois non concluante...

Mais c'était extrêmement intéressant de découvrir les différentes réalisations des unes et des autres participantes, les différents chemins appréhendés, les différentes pistes possibles... Par exemple, j'étais tellement dans mon stage précédent sur le thème du noir que j'ai admiré -de loin- les essais en couleurs et l'organisation des lettres de manière non linéaire de Danièle. De même, j'ai beaucoup aimé les compositions au brou de noix et les grosses lettres de Corineke ainsi que son exercice terminé qui est adorable, une belle idée de cadeau. La devise de Claudie et ses superpositions m'ont plu également, les contrastes entre la cagette large pour les lettres gothiques épaisses, massives, et la finesse de la gestuelle à la plume pointue, ainsi que ses recherches et réflexions sur le balsa, ici, ici encore ou ... 

J'ajoute un bravo à "Calligraphytique" qui a participé ici à notre exercice de style ce mois-ci...

En ce qui me concerne, il est évident qu'il faut que je trouve davantage d'ouvertures quand je pars sur un projet. J'ai du mal à appréhender les nouveautés, ce qui n'est pas dans ma zone "des données connues"... 

Pour le mois prochain, c'est Claudie qui joue le rôle du maître des éléments...


   
    
Pour ce prochain mois donc, comme il y a quelques journées de vacances, j'aurais peut-être la possibilité de travailler un petit peu plus les nouvelles contraintes...

Bonne soirée.

mardi 26 février 2013

Des chiffres...

Bonjour,

Richard a lancé un appel à Art Postal sur le thème des "Chiffres"... Art Postal, ça me convient assez... Mais les Chiffres, ça se rapproche un peu trop des Mathématiques pour moi... Et pour tout dire, j'ai d'ailleurs eu du mal à trouver quelque chose de présentable... Mes trois premiers essais ont été classés verticalement...

J'ai commencé par coller tout un tas de chiffres non utilisés en scrap sur une enveloppe et les recouvrir de gesso pour unifier le tout, puis d'encres pour les colorer... Rendu N° 1 : pas terrible ! Sur le principe, c'est une bonne idée, mais ma réalisation... pas terrible... Classement vertical ° 1 !

Ensuite j'ai essayé des chiffres calligraphiés, une petite composition sur le thème "un, deux, beaucoup"... L'idée me plaisait bien... mais au moment de placer l'adresse, je me suis rappelée que le thème était "Chiffres",  pas "Nombres"... Classement vertical ° 2 !

J'ai cherché enfin dans mes vieux papiers quelque chose qui pourrait m'aider à trouver une idée... je suis tombée sur un plan de Paris d'un vieux calendrier des postes avec les arrondissements... C'était bon pour les chiffres... mais je n'étais pas satisfaite... Classement vertical ° 3 !

C'est alors que je me suis rappelée que j'avais un atelier en cours avec Joanne Sharpe dont je n'avais pas encore réalisé le troisième jour... une sorte de nébuleuses de lettres... Et là... hop ! Une idée... "Et si je réalisais cet atelier avec les chiffres... Et voilà.. C'était parti...


Donc dessin des chiffres au crayon gris, puis au feutre fin... contours extérieurs  aux pastels aquarellables, puis un petit passage au pinceau à réserve d'eau pour diluer tout cela... Et bien c'était toujours mieux que le reste, croyez-moi... Il ne restait plus qu'à écrire l'adresse sur le contour des chiffres et de coller le timbre. Comme je n'avais guère de timbres d'avance, enfin pas assez pour assortir le tout, j'ai joué les contrastes avec un timbre "noir et blanc"...

C'est à La Poste de faire son travail ensuite... Mais je l'ai un peu aidée... Suite aux problèmes lors de l'envoi des étoiles, j'ai mis en expéditeur et en destinataire la même adresse... Pffffffffffffffff...

Bonne journée

lundi 25 février 2013

Eventail (2)

Bonjour,

J'ai un peu continué les "petites phrases pour éventails", le soir, parfois entre deux migraines, deux rhumes ou deux autres choses en "...ite" (suffixe, comme tout le monde sait, des inflammations, otite, laryngite, pharyngite, bronchite...), histoire de remplir la petite boite...









Et voilà ce que cela donne en mode "éventail"... ;)


Bonne journée


dimanche 17 février 2013

Eventail (1)

Bonjour,

L'an dernier, j'ai eu en cadeau un bracelet, fort joli au demeurant, dans une boite allongée de 23 cm par 4,5 cm... Je n'ai pas réussi à la jeter en me disant que ça pouvait faire un écrin pour... un mini-album ? Bref... Je l'ai stockée... encore une !

J'ai attendu... qu'une idée mûrisse...

Et puis il s'est passé une connexion entre la boîte, le fait de travailler davantage la calligraphie et un livre que j'ai lu il y a quelques temps... "Cent phrases pour éventails" de Paul Claudel... Ben oui, les idées, ça n'est pas instantané, surtout chez moi... il faut que ça se construise, lentement, tout lentement...



Je voulais travailler avec une "Onciale", mais c'était bien trop large pour une si petite surface de papier et des phrases qui étaient parfois un peu longue... Alors j'ai "étiré en hauteur" ladite "Onciale" en semant parfois quelques lettres étirées en largeur pour rompre un peu l'uniformité...















C'est un peu simple... mais ça me fait travailler un petit peu... juste écrire au kilomètre, mais petit à petit... même si je n'ai pas "beaucoup" de temps disponible... avant mon prochain moment un peu plus long pour les "Exercices de style"...

Bonne journée

dimanche 10 février 2013

Exercices de styles - Février : quelques essais

Bonjour, 

J'ai commencé par me remettre un peu en main l'écriture "Cursive Gothique" avec un balsa peu large.... et je l'avoue avec de l'encre car c'était un moment où je n'avais guère le temps de diluer des peintures... J'ai du mal à me résoudre d'entrée de jeu à utiliser des outils larges, j'ai toujours l'impression de prendre trop de place, d'utiliser trop de papier, trop d'encre...



Mais il faut bien utiliser un outil un peu plus large pour créer des contrastes dans la composition... Pfffffff... Je ne suis pas rendue...

J'ai commencé par écrire et puis c'est tout, mais j'ai ça n'a pas vraiment tourné comme je voulais...



Ensuite j'ai superposé les écritures avec trois tailles de balsa... avec plus ou moins d'encre 



Ensuite j'ai écrit avec le balsa le plus large, mais il avait gondolé des premiers essais, d'où cette impression "double"...



Ensuite je me suis dit que je pouvais utiliser le balsa comme "fond". Bon, ok, ce n'est pour le coup plus de l'écriture... Mais bon... C'est une variable tout de même... Là j'ai commencé à sortir la gouache pour pouvoir superposer les écritures sans que cela ne se dilue...




J'en ai profité pour essayer de finaliser un appel à art postal sur le thème des chiffres... Ben il a fini en classement vertical... Que ce soit les exercices de styles ou l'art postal, je crois bien que je n'ai plus qu'à recommencer...

Bonne journée

jeudi 7 février 2013

Noir, c'est noir...

Bonjour,

C'est simple pourtant... Si ce n'est pas votre bête noire, "noir... c'est noir... D'abord, quand vous êtes dans le noir (oui, le vrai noir, pas le noir pollué de petits clignotants semés un peu partout), ben... c'est tout noir, non ? Il n'y a pas à chercher midi à quatorze heures (surtout sans éclipse)...

Un peu trop simple en réalité... Noir ce n'est pas si noir... même noir comme l'encre... surtout noir comme l'encre... Alors entre deux cafés... noirs, nous avons testé tous les noirs disponibles...

Il y a le noir épais, le noir fluide, le noir opaque, le noir transparent, le noir grisé, le noir rosé, le noir chaud, le noir froid, le noir qui grince, le noir qui crisse, le noir tout doux, le noir velouté, le noir brillant et le noir mat... Il y a même le noir brun qui pourrait tout aussi bien se ranger dans la catégorie "brun-noir"... Il y a aussi un noir "sauce soja" qui titille certaines papilles... Il y a le noir qui se laisse écrire à la plume et le noir qui ronchonne et préfère le pinceau...

Mais ce n'était pas tout, la consigne du deuxième jour fut de réaliser une composition dont le noir représenterait les deux tiers de la surface (moins les marges, ouf). Ce n'était pas la peine de broyer du noir ou de se faire des idées noires pour ça, il y a bien assez d'autres raisons noires, noirs soucis ou noirs pressentiments... Du coup, j'ai écrit "noir sur blanc"... ;)


J'étais partie sur une autre idée, mais il est apparu que je devais tester "autre chose"... que ce que je travaille habituellement... Ben... j'ai du mal à m'habituer à cette réalisation, pourtant, cela fait quelques jours que je l'ai sous les yeux... Bien sûr, il y a tous les défauts, mais même l'ensemble m'est étrange...


J'ai utilisé un extrait d'un poème d'Evelyne Morin issu de "Non lieu provisoire", Cadex Editions.


J'ai même gardé des essais des différents noirs, on ne sait jamais, ça peut servir... si le noir sort de nouveau... ;) C'est comme cela que je sais que je dois éviter le noir qui fait grincer la colonne vertébrale... (je ne me l'explique pas vraiment, il n'y a pas de raison, ça fait cet effet, c'est tout, tiens j'aurais du essayer au pinceau pour voir si c'était pareil qu'à la plume...)


 Oui, bon, ok, on ne voit pas si bien les différents effets... Mais il y en avait...


Et le soir, après cette première journée "au noir", la nuit était tellement noire, la pollution tellement dégagée et les nuages tellement éloignés que les étoiles en sont apparues d'autant plus brillantes...

Ne me jetez pas un regard noir... ;) et dites-moi plutôt si j'ai mis dans le noir ? ;)

Bonne journée

mercredi 6 février 2013

Une lettre par semaine

Bonjour,

Je me suis demandé comment j'allais commencer cet alphabet d'Une lettre par semaine sur le thème de la paix... En y réfléchissant, la première idée qui m'est venue est celle des couleurs... Je tenais au "bleu-rose" un peu comme certain ciel du matin... Mais dans des couleurs pastelles, bien sûr, histoire que cela reste "doux"... J'ai donc travaillé ces couleurs sur le papier "grand format" pour donner une unité à toutes les cartes.

Avant cela, en farfouillant un peu dans mon matériel pour un stage, je suis retombée sur la gomme de réserve qui m'a donné l'idée de l'utiliser pour laisser une lettre blanche tracée à la pipette sur le fond... Quand les encres eurent été pulvérisées et qu'elles eurent séché, j'ai enlevé la gomme de réserve... et je me suis dit que c'était trop "foncé"...



Alors j'ai recommencé... avec les aquarelles chinoises apportées par le Père Noël... mais celles-ci étaient trop claires... alors je suis revenue au premier essai qui finalement ma plaisait après l'avoir eu sous les yeux quelques temps...



Puis la paix, ça voulait dire aussi quelques "pensées", quelques "intentions", quelques "mots" donc, très particuliers... J'ai pensé que ces vieux dictionnaires qui ne servaient pas à grand chose pouvaient dès lors me servir...

Ensuite j'ai coupé les cartes, elles avaient leur unité (le fond et le bout de dictionnaire) il était temps de leur laisser prendre leur autonomie et se distinguer les unes des autres... Donc dès lors j'allais les travailler individuellement.


 

 

 

 

Je pensais utiliser une écriture "Onciale" pour rester dans la douceur de sa rondeur. Mais je me suis dit que cela allait être "trop" de douceur, peut-être un peu trop mièvre et surtout sans tellement de contraste. J'ai donc changé d'avis au dernier moment et décidé d'utiliser une Cursive Gestuelle, afin de donner un peu de dynamisme et d'énergie aux cartes... et parce qu'après tout, "si vis pacem, para bellum". ;)

J'ai ajouté un petit motif "ton sur ton" sur le thème de la paix, l'oiseau sur le A, les feuilles sur le B, un petit texte sur le C et rien du tout sur le D... 

Et voilà, c'est parti pour le premier alphabet...

Bonne journée


dimanche 3 février 2013

Cartes reçues... ;)

Bonjour, 

Comme je le disais côté "scrapbooking", c'est toujours un plaisir de recevoir des délicates attentions... un petit mot doux (oui, parce qu'évidemment, vous n'envoyez pas un si joli envoi avec une lettre d'insultes, faut pas pousser, ça serait du gâchis !), une petite carte, une enveloppe décorée... tout ça toujours très coloré... ça égaie les journées...

Le souci -enfin "mon" souci" avec les envois calligraphiés est que finalement vous ne voyez pas les merveilles d'écritures que les calligraphes envoient puisque je masque mon adresse (oui, je sais, d'aucuns me trouvent tordue, mais bon... ce n'est pas trop le sujet du jour.)

Les sujets du jour sont les calligraphes qui m'ont envoyé ces merveilles et que je remercie vivement d'avoir semé des rayons de couleurs dans ma boîte à lettres...

Merci Aly, c'est tout doux, tout tendre... Et cette belle écriture est toute en élégance...

Un petit côté "Art Nouveau" qui est vraiment superbe et qui donne envie d'essayer cette écriture, de même que les couleurs d'encre. Merci Corine.


Merci  Elisabeth, tes écritures m'épatent tout autant que tes magnifiques fonds...

Merci Patricia, ta carte est magnifique, j'aime la profondeur du ciel étoilé...


Merci Nicole, c'est sympathique l'effet du calque par-dessus les tracés... 

Et une écriture Gestuelle que je ferai bien de travailler un petit peu... Merci Laurent Rébéna.

Il n'y a pas à dire, c'est bien agréable ces petites choses... ;)

Bonne journée et merci encore à vous.

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...