samedi 17 octobre 2009

Callifusion : Si...

Bonjour,

Comme notre première "callifusion" est partie... loin... très loin... très très loin... et ne donne pas de nouvelle, nous avons décidé d'en démarrer une seconde... Je trouve ça dommage parce que le petit bonhomme ma plaisait bien ... Pfffffffff

Du coup, j'ai eu du mal à commencer une autre réalisation... D'autant plus que Monsieur L'Inspecteur m'avait prévu un plan d'occupation de mon temps libre... re-pfffffffffffff...

Finalement, je suis partie d'un beau texte de Rudyard Kipling...

SiRudyard Kipling
(1865 - 1936)


Si tu peux voir détruit l'ouvrage de ta vie,
Et sans dire un seul mot te mettre à rebâtir,
Ou perdre en un seul coup le gain de cent parties,
Sans un geste et sans un soupir,
Si tu peux être amant sans être fou d'amour,
Si tu peux être fort sans cesser d'être tendre,
Et te sentant haï sans haïr à ton tour,
Pourtant lutter et te défendre,
Si tu peux supporter d'entendre tes paroles,
Travesties par des gueux pour exciter des sots,
Et d'entendre mentir sur toi leurs bouches folles,
Sans mentir toi-même d'un mot,
Si tu peux rester digne en étant populaire,
Si tu peux rester peuple en conseillant les rois,
Et si tu peux aimer tous tes amis en frères,
Sans qu'aucun d'eux soit tout pour toi,

Si tu sais méditer, observer et connaître,
Sans jamais devenir sceptique ou destructeur,
Rêver sans laisser ton rêve être ton maître,
Penser, sans n'être qu'un penseur,
Si tu sais être dur sans jamais être en rage,
Si tu sais être brave et jamais imprudent,
Si tu sais être bon, si tu sais être sage,
Sans être moral ni pédant,
Si tu peux rencontrer triomphe après défaite,
Et recevoir ces deux menteurs d'un même front,
Si tu peux conserver ton courage et ta tête,
Lorsque tous les autres les perdront,
Alors les rois, les dieux, la chance et la victoire,
Seront à tout jamais tes esclaves soumis,
Et ce qui vaut bien mieux que les rois et la gloire,
Tu seras un homme, mon fils.

Je suis perplexe, ce n'est pas franchement ce que j'avais en tête... Je n'avais pas prévu que le rouge dilué à l'eau prendrait cette teinte rosée... J'ai l'impression de voir une bannière du drapeau national délavée par les lessives successives... J'aurais peut-être du repasser un coup de rouleau par dessus et écrire à nouveau le texte ?
Oui, tiens, c'est une idée, il faudra que j'y songe quand cela reviendra...

Bah... Nous verrons bien... En attendant, voici un plus gros plan...
Et encore plus gros... J'aime bien cette photo, tiens...



Bon...
Et bien mesdames, si vous arrivez à vous amuser avec cela, allez-y, je vous envoie le bébé...
Bonne journée

5 commentaires:

  1. Que c'est beau ! ce texte mérite tes merveilleux talents de calligraphe et réciproquement.
    Bizzzzzzzzz

    RépondreSupprimer
  2. Bah ... moi j'aime bien et je ne trouve pas que ça fasse drapeau national délavé !
    J'ai hâte de voir la suite.....
    Dommage pour la première callifusion ....
    C'était bien parti ! Ca reviendra peut-être un jour ...... Qui sait ?

    RépondreSupprimer
  3. et tu vas recopier tout ça tout ça ? quel boulot !!! mais le résultat est toujours si beau ! bravo !!!

    RépondreSupprimer
  4. J'adore ce texte... j'ai grandi avec, parce qu'on l'étudie énormément à l'école en Angleterre ! Et j'aime beaucoup beaucoup ce que tu en as fait. J'ai hâte de voir le résultat... tu as une patience impressionnante, je ne pourrais jamais faire ça. Bravo et bonne journée.

    RépondreSupprimer
  5. Je recherche ce texte bellement (!) calligraphié et enluminé, pour mon petit fils ... après l'avoir offert à mon fils ... il y a soixante ans imprimé sur papier incrusté de fleurs du côté de Fontaine-de-Vaucluse.

    C'est mon fils qui me demande de le retrouver pour le sien ...

    Y aurait-il possibilité de se le procurer, où et comment ?

    Merci de vos très aimables informations.

    RépondreSupprimer

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...