samedi 3 septembre 2011

Callifusion : Pourquoi du vert ?

Bonjour,

Aujourd'hui, je sors une vieillerie*...

Tout le monde maintenant sait -tout le monde dans mon entourage plus ou moins proche, bien sûr- que la couleur verte n'est pas ma couleur préférée -c'est un euphémisme même- mais là, c'était carrément le pompon ! ;)

Franchement, n'était-ce pas une idée tordue ? Qui pouvait bien avoir l'idée de faire circuler une callifusion aussi radicalement... verte ? Pourquoi tant de vert ? Tout ça juste parce qu'avaient eu lieu les essais et patouillages d'une rencontre du forum "Encre et Lumière" à Périgueux...

Euh... Je me demandais si c'est une bonne idée que je participe moi... En fait, je ne savais vraiment pas comment j'allais pouvoir trouver une idée dans tant de vert... Mais c'est alors qu'Emmanuel a eu la brillante idée d'écrire "Pourquoi du vert ?" au milieu de tout ce vert...


Et là... l'idée !
Nous venions d'apprendre à nos élèves, pour la chorale de fin d'année, une chanson qui posait exactement ce genre de questions :

Pourquoi ?
Mérengue

Pourquoi la Terre est ronde ? Il y a tant de monde
On est bien trop serré, on n’peut plus bouger.
On voudrait se sauver, monter à bord d’une fusée
Pour aller là-haut vérifier, qu’elle n’est pas carrée.

Pourquoi le ciel est bleu, gris violet ou rouge ?
C’est la faute au Bon Dieu, car le soleil bouge.
Qui le débranche la nuit, avant les douze coups de minuit ?
Qui fait le jour et le rebranche depuis toujours ?

Pourquoi… le ciel ?
Pourquoi… la terre ?
Pourquoi… soleil ?
Pourquoi… tout ça ?

Pourquoi la lune se cache, maigrit puis grossit ?
C’est quand Pierrot se fâche et qu’il est parti.
Il l’emmène avec lui, au grand pays des galaxies.
Nous on se r’trouve dans le noir, comme dans un placard.

Pourquoi… le ciel ?
Pourquoi… la terre ?
Pourquoi… soleil ?
Pourquoi… tout ça ?

Le matin à sept heures, j’me réveille tout seul.
J’ai tell’ment voyagé. Qu’est-ce qui’il s’est passé ?
Je d’mande à mon nounours s’il a aperçu la grande Ourse.
J’ai du rêver, j’suis fatigué. J’vais m’recoucher…

Pourquoi… le ciel ?
Pourquoi… la terre ?
Pourquoi… soleil ?
Pourquoi… tout ça ?
Et qui se terminait par
"Parce que c'est comme ça
et pas autrement !"

Et bien voilà... j'avais trouvé ma participation...


D'un peu plus près ?

D'encore plus près ?


Et croyez-moi, avoir une idée au milieu de tout ce vert, ce n'était pas gagné...

*Et pourquoi donc une vieillerie ? Parce que la rencontre a eu lieu il y a... pffffff au moins deux ans, que cette callifusion verdoyante est partie se promener dans de verts pâturages ensuite et qu'elle n'est jamais arrivée, ni même ma callifusion "alphabet" qui faisait partie de la même ronde... Quel dommage... J'aurais bien aimé voir la suite, moi...

Bonne journée

3 commentaires:

  1. du VERT !!!! J'en connais une qui va en entendre parler au prochain stage de calligraphie en Octobre!
    bises
    Claire

    RépondreSupprimer
  2. J' ai revu dans ces verts, un instant d' enfance, où dans ma Provence natale, je m' amusais, avec des crayons de couleurs, à comptais les verts, car pour moi il y avait plus de verts que d'autres couleurs. J'ai eu la même impression, cette année en rando dans le Morvan, où j'ai revu des milliers verts, conclue par une superbe expo de calligraphie arabe de Lassaad Métoui, à Vèzelay, rien que du Bonheur..... allez à tous bonne semaine.....

    RépondreSupprimer
  3. C'est fou les fautes de frappe que l'on peut faire avec ces engins modernes, ou alors, faut se relire....Il faut lire à compter les verts, et non à comptais les verts....

    Mille excuses.

    RépondreSupprimer

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...