lundi 29 avril 2013

Exercices de Styles - Avril : Essais des derniers jours

Bonjour,

Je ne suis pas en avance !!! Début du mois, le tirage nous avait dévolu les items suivants pour les exercices de style du mois d'avril... (La Chancelière, la plume d'oiseau, la Gouache et l'accélération). Je n'ai pas eu le temps de réaliser quoi que ce soit, même pas eu le temps de travailler un petit peu... Mais bon, nous savions toutes que cela pouvait arriver... Il faut faire des choix dans la vie... Et j'ai l'impression que les parents de mes élèves, pour certains du moins, préféraient que je m'occupe de leurs enfants plutôt que de mes essais calligraphiques...

Heureusement, il restait deux jours en avril pendant lesquels j'étais "en vacances"... donc j'ai décidé de prendre quelques heures pour essayer...

Je n'avais pas de plumes d'oiseau à proprement parler, c'est-à-dire "à l'ancienne, mais Cécile (merci à toi) m'avait donné des plumes d'oiseau déjà prêtes à être placées dans le porte-plume et utilisées... qui n'attendaient qu'un exercice de style. ;)


Déjà j'ai commencé par la mise en main... parce qu'il y avait des mois-années que je n'avais pas calligraphié avec cette écriture... Lentement... Lentement...


Puis j'ai essayé d'accélérer puisque c'était le but de l'exercice...


... Et encore d'accélérer... C'est le moment où je commençais à prendre davantage de temps pour réaliser les lignes que pour la calligraphie proprement dite... mais forcément, les lettres se déforment, la plume s'écrase, s'ouvre davantage, la gouache se répand davantage, la lettre s'engraisse...


 Rien de plus à signaler, juste j'essayais d'écrire de plus en plus vite...


J'ai failli faire un excès de vitesse...



Bon, j'ai aussi essayé de changer des lignes horizontales... mais il faudrait se méfier de la vitesse dans les virages... ;)


Je pense qu'il serait possible d'accélérer encore davantage, mais il m'est difficile d'accepter de ne pas écrire "correctement " c'est-à-dire en ne respectant pas "la règle", "le ductus" quand on sait que l'écriture serait plus correcte plus lentement... Mais puisqu'on te dit que c'est le but d'écrire "accéléré" !!!  On arrête, là, il y a surchauffe... ;)

Bonne journée


Abréviations médiévales...

Bonjour,

Les vacances commençaient bien... un stage de calligraphie... sur le thème des "Abréviations médiévales"... proposé par Laurent Rébéna à Calligraphis... Finalement, je me suis quand même dit que c'était un peu "pointu" comme thème... Qu'est-ce que j'allais bien pouvoir faire de ça ? Ou plutôt... en posant mieux la question... Comment allais-je pouvoir investir ce que j'allais apprendre dans ma calligraphie "habituelle" ?

M'enfin... au lieu de poser des questions sur ce qu'il allait advenir de ma calligraphie, autant calligraphier... ;)

Après avoir fait un petit tour de "bibliographie", nous avons observé des abréviations dans un document (une charte seigneuriale)... Heureusement qu'il y avait la transcription parce que nous n'étions pas rendues... Ces documents peuvent être totalement abscons avant l'apprentissage de la lecture... ;) Puis nous avons tenté de sortir l'alphabet de ces documents... Et là ce n'est pas facile, parce que celui qui a écrit à l'origine, et bien il n'était pas tellement régulier... Comment ça c'était un document utilitaire et pas un document esthétique ? ;)


Ensuite nous avons testé l'écriture du texte lui-même, abréviations comprises, en latin je vous prie... ;)
C'était de la copie, c'était jouable...


Mais bon... La Charte Seigneuriale, ça a ses limites... Alors j'ai cherché une petite phrase à écrire... assez longue pour y repérer un potentiel d'abréviations...


Allez, je ne suis pas rosse, je vous montre le premier essai avec les tentatives d'abréviations...



Deuxième jour, deuxième document... La feuille de salaire d'un exécuteur des sentences criminelles... Oui, certains s'amusent bien dans le choix des documents... ;) Un peu glauque dans le descriptif... ;) mais bien plus joliment écrit que ma propre feuille de salaire... ;)  J'ai commencé encore par essayer d'écrire ce que j'avais sous les yeux, puis j'ai choisi un autre texte pour tester mes capacités à abréger...


Enfin nous avons essayé d'extraire de nos essais ou des documents un "élément graphique" intéressant afin de  l'isoler et de le reproduire : il s'agissait d'obtenir un "motif graphique" qui viendrait accompagner le texte... par exemple quelque chose comme cela...


Mais comme je n'étais pas allée assez loin dans le grossissement, l'empâtement, le tassement afin d'obtenir un "graphisme", j'ai cherché autre chose... "hic et nunc"...


Tentative de "regroupement", de "tassement", de "..." je ne sais pas trop quoi qui donne un effet graphique "massif" (dans l'idée de la petite phrase en toute petite écriture ensuite).

      

D'autres tentatives du même genre, mais ce ne sont pas les miennes, ce sont celles que Laurent a écrites pour me montrer, avec les petites annotations sur le tour. Elles ne sont pas signées, je ne peux même pas les vendre... ;)

 

Enfin, du coup, je peux dire que les abréviations médiévales, c'est carrément du chinois, oups, du latin... En ce sens, ça ramène au sujet de "l'illisibilité" dans la calligraphie... si on choisit de rendre illisible certains éléments, cela a son intérêt...

Bonne journée


dimanche 14 avril 2013

En marge du cadre...

Bonsoir,

Par Theracoach et par Philippe, je suis tombée sur cette image qui illustrait tellement bien le dernier stage de Calligraphie de Shinta Zenker que j'ai demandé l'autorisation de l'utiliser... ;)


Parce que justement, le thème du stage, c'était "le cadre", "la marge", "Comment investir la marge ?"... Donc j'ai cherché des idées pour sortir du cadre... ;)

Franchement, comme si j'étais capable de sortir du cadre, pfiouuuu...

Pour commencer, je me suis fait une idée de l'intérieur du cadre...


Puis j'ai cherché comment "investir" le cadre, la marge... Au départ, je pensais ajouter aussi l'intérieur du cadre, mais finalement, ce n'était pas l'objet... J'avais du mal comprendre... Une petite phrase dans les angles des marges, ça "investit" la marge, non ?


Et enlever le cadre du centre pour ajouter un cadre au milieu de la zone du cadre, est-ce "investir" le cadre ?


Puis j'ai testé en changeant d'écriture... une petite cursive qui déborde sur le cadre... Cela "investit le cadre, n'est-il pas ?


Investir les angles des marges et superposer quelques éléments, est-ce "investir" également ?

Et une sortie de cadre ? un "dépassement" du cadre ?


Plus simple, limite "simple et sobre", mais cela investit bien le cadre, non ?


Cependant j'avais occulté un détail... mais quel détail ! "Investir le cadre", c'était "donner davantage d'importance" au cadre qu'à l'élément central... Etait-ce bien ce que j'avais testé précédemment ? Je n'en étais pas très sûre...


Enfin à l'un moment, il a été l'heure de tester une composition sur un papier plus épais...


Et bien finalement, je ne trouve pas que j'ai tellement investi "le cadre" ou "la marge"... :( Essais non transformés... Il est vrai qu'il n'est pas trop dans mes habitudes, dans mes compétences non plus, de sortir du cadre... Il ne me reste plus qu'à travailler encore et à trouver d'autres idées... Fi donc ! Comme si ça se trouvait sous les sabots d'un cheval... ;)

bonne soirée

samedi 6 avril 2013

Projet en cours - Etape 8 - L'objet fini

Bonjour,

Je ne sais pas si vous vous souvenez, mais avec Bernadette, Claire et Patricia, nous avions commencé un projet au long cours que j'ai eu un peu de mal à mener à son terme... Mes vacances depuis le début de l'année ont été bien occupées... Inspection... Maladies... Famille...  Et j'avoue que j'ai eu un petit peu peur de découvrir que peut-être je n'y arriverai pas... ou que mes fichiers ne conviendraient pas... bref...
Finalement, je m'y suis mise pendant ces vacances-là...

Et voilà l'objet fini...

Une fois que toutes les photos ont été prises, il a fallu en fait travailler à nouveau les fichiers, ajouter un calendrier légèrement transparent par-dessus... ça encore, c'était dans une de mes cordes... Puis chercher un imprimeur... abordable... parce que les calendriers, ça passe du simple au double, selon l'imprimeur... Puis envoyer des fichiers acceptables pour l'impression... et lui et moi, nous n'avions pas les mêmes contraintes, donc pas les mêmes exigences... il a donc fallu que je travaille à nouveau mes fichiers... encore et encore... parce qu'il me les a renvoyés au moins six ou sept fois (je ne me rappelle même plus !) : les débords n'allaient pas, le fichier était trop léger, donc risquait de pixelliser, un fichier était "corrompu", le format n'était pas le bon, l'écriture d'un des mois était trop près du bord... Bref... la galère... Je n'ai pas été loin de demander à mes "camarades de projet" si elles étaient d'accord pour ajouter 65 centimes au coût de chaque calendrier (parce que chaque fois qu'on vous dit que votre fichier ne va pas, on vous propose un devis pour le faire à votre place et moi... ben... :( je ne pouvais pas tellement ajouter encore des euros et des euros...)...  Mais point n'a été nécessaire... ... parce qu'à force de travailler les fichiers... un jour, je n'ai plus reçu de "problèmes à régler", j'ai reçu un bon à tirer électronique... Hein ? Quoi ? Comment ? Mais moi j'avais demandé un bon à tirer papier pour être sûre que cela était ressemblant et un minimum joli... avant la commande en gros... Ah ? Il faut autoriser le bon à tirer électronique pour recevoir l'exemplaire et le bon à tirer papier ? Donc j'ouvre le fichier du bon à tirer électronique et là, je suis à nouveau prise d'une grosse frayeur... Je vois une image de couverture déformée, élargie à droite et à gauche... Argghhhhhh... Où sont mes jolies calligraphies ?  Ah non... Pas d'inquiétude à avoir, il fallait juste que l'image s'adapte à la configuration de l'écran... Pfiouuuuu... L'image est très bien finalement.... ;) Bon.. Je valide donc le bon à tirer électronique... Quelques jours après, je reçois le "bon à tirer" papier... une première épreuve du tirage calendrier... Wahou.... C'est impressionnant.... Ca brille... De belles couleurs... Pfiou....  Et quelques jours encore après... un carton... qu'il a fallu chercher à la poste parce que... mais bon... inutile de s'énerver après les gens qui font leur boulot n'importe comment... autant se concentrer sur le calendrier... ;)

  

  

  

  

  

  

Et voilà...
Ce projet est terminé...
Je suis contente de l'avoir mené à son terme, même si j'ai failli abandonner plus d'une fois quand je suis arrivée à la partie "technico-numérico-informatico-pénible"... ;)
J'espère qu'il plaît-plaira à mes "camarades de jeux calligraphiques"... ;) Merci à Bernadette, Claire et Patricia pour leurs réalisations et pour leur patience... Bonne journée

mercredi 3 avril 2013

Une lettre par semaine


Bonjour, 

L'alphabet d'Une lettre par semaine sur le thème de la paix... continue. Mais je dois avouer qu'une petite idée m'est venue pour le deuxième alphabet. ;) Certes j'ai encore le temps... mais justement, je peux peaufiner mon idée... parce que si je la garde, ça ne va pas être du gâteau... ;)


En attendant, je reste sur mes couleurs "pacifiques"...








Et malgré l'uniformité, j'aime toujours bien travailler sur ces couleurs... Je me dis tout de même qu'il faudrait un petit quelque chose de plus pour le montage... Je cherche donc toujours...

Bonne journée

       

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...