lundi 13 décembre 2010

Technique : Mousse à raser...

Bonjour,

Oui, je l'admets, de la mousse à raser sur un blog porté plutôt sur la calligraphie, c'est un peu étrange... Mais comme c'est aussi le blog où je place les techniques pour réaliser des "fonds", pour les cartes ou encore par exemple "sous les calligraphies", admettez que ce n'est pas si étrange qu'il y paraît ?

Je vous montre... C'est d'un bel effet n'est-il pas ?


même si en réalité, je ne sais pas si l'on peut calligraphier par dessus, c'est à essayer... avec ou sans fixatif, à l'encre ou à la peinture... C'est à essayer...

En tout cas, voici la technique...

Vous commencez par sortir tout le matériel nécessaire :
- mousse à raser,
- feuille plastique (cela peut être un set de table par exemple),
- encres liquides,
- cure-dent ou autres objets pour laisser des traces,
- racloir (genre raclette vendue avec les crèmes dépilatoires ou carte de téléphone périmée, carte de paiement inutilisée...),
- papier blanc.


Vous recouvrez votre support plastique (je dis plastique parce que c'est plus facile à nettoyer, mais vous faites comme vous voulez, hein ?) d'une généreuse couche de mousse à raser...


Vous pulvérisez les encres liquides ou vous jetez ça et là des gouttes d'encres liquides...


Avec le cure-dent, vous tracez de jolis cercles, courbes, arabesques, motifs... à votre convenance...


... dans un sens... puis dans l'autre...


Puis, quand cela vous semble d'un joli mélange...


... vous appliquez soigneusement quelques secondes votre feuille de papier blanc sur la mousse colorée... Vous la retirez...


Et aussitôt, vous "raclez" la mousse à l'aide de votre carte de paiement... C'est un usage pour lequel votre banquier ne vous fera aucun souci...


Vous pouvez utiliser la mousse à raser plusieurs fois. C'est bon pour l'économie (anti-gaspillage) et pour l'esthétique (nuances de plus en plus claires). Mais plusieurs fois à la suite... Je ne sais pas ce que cela donnera si vous attendez huit jours avant de colorer le deuxième papier...

Vous laissez sécher... et vous utilisez comme tout autre papier... Mais là c'est "encore mieux" car c'est vous qui l'avez fait... ;)


C'est-y pas beau ces ravissantes marbrures ?
Si vous essayez, vous me dîtes ce que vous en pensez ?

Bonne journée

samedi 11 décembre 2010

Rien d'autre...

Bonjour,

La semaine passée, c'était cours de calligraphie... Ben oui... Il faut bien des moments comme ça, sinon, ce n'est pas la peine...

Quand nous avons l'été dernier commencé à "transformer les écritures", je ne pensais pas que cette idée reviendrait aussi vite sous ma plume... Et pourtant... Ce samedi, nous avons à nouveau transformé... dans une autre direction...

Nous avons tenté de réduire le corps de la plume tout en gardant la même taille de plume... ce qui a une lègère, mais si légère, tendance à "tasser" l'écriture qu'elle en prend un petit aspect "pataud"...

Donc... plume 1, réduire la portée... plume 0, réduire la portée, encore un peu... Resserrer les écarts entre les portées... Tasser encore... Augmenter la taille de l'outil -Arghhhhh- automatic pen 4, automatic pen 5... Le texte commence à prendre l'aspect d'une "trame" qui peut faire un fort bel effet de "fond"...

Ensuite il fut temps de commencer à trouver des idées de compositions... une trame, un mot... un mot sur la trame, au milieu de la trame, par-dessous la trame... fond complet ou sur un bandeau, sur une forme définie... Tout est possible, tout est réalisable, c'est la calligraphie... ;)

J'ai donc commencé par crayonner quelques idées qui me sont venues -si si, ça arrive, parfois, dans la vie...-


Je suis partie d'un petit mot que j'avais lu "Rien d'autre à faire aujourd'hui que d'aller dans le printemps"...
- Mais, me suis-je dit -oui, je me parle à moi-même, au moins je ne m'accuse pas de dire n'importe quoi-, le printemps c'est loin... et il fait très froid "maintenant"... et j'ai encore cinq ou six mois à me geler avant d'être "dans le printemps"... 
- Qu'à cela ne tienne ! me rétorquai-je -oui, je me rétorque à moi-même, peu de risques d'être contrariée ainsi-, je vais écrire "Rien d'autre à faire aujourd'hui que d'aller à demain...
S- Certes, me répondis-je... cependant pourquoi aller à demain alors qu'aujourd'hui n'est pas terminé ?  Sans compter que rien ne garantit que demain existe...

Il ne me restait plus qu'à écrire le mot de la fin... Rien d'autre...

J'ai commencé par celle-ci, dont j'aime beaucoup la progression de l'intensité de la couleur, même si cela ne fait pas forcément penser à une trame...


Ensuite j'ai testé la trame "sous" un mot écrit... mais un fond "incomplet"... (pas sur toute la surface du papier donc)

Et puis au dernier moment, vite fait (tellement vite qu'il faut que je recommence, les deux "r" ne sont pas de la même taille... Alors transformer les écritures, soit, mais tant qu'à faire, autant le faire pareillement sur un même support...

C'était un travail intéressant... vraiment très intéressant...  Là encore tellement de choses à essayer... et si peu de temps...
Bonne journée

lundi 29 novembre 2010

Mail Art across the World 2011

Bonjour,

4ème édition de Mail-Art Across the World ... C'est parti !


Mail-Art Across the World est un appel à mail-art d'enveloppes calligraphiées suivi d'expositions en Europe organisé tous les 2 ans depuis 2005.

Cette année, 4 associations calligraphiques européennes y participent : FRANCE "Atelier-calligraphie" / BELGIQUE : "Plumes & Calames" / HONGRIE : "Szalai & Buzogány" / UKRAINA : "Igor Stepanov"

MAAW c'est quoi ? : c'est plus de 1 000 enveloppes envoyées de partout dans le monde depuis 2005

MAAW c'est où ? : c'est près de 30 expositions qui se sont tenues en France, en Belgique, en Hollande, en Italie dans des musées, des centres culturels, des librairies, des médiathèques...

MAAW c'est qui ? : Ce sont des centaines d'artistes du monde entier d'Algérie, d'Angleterre, d'Autriche, d'Australie, de Belgique, du Brésil, du Canada, de France, de Suisse, d'Allemagne, de Grèce, de Hollande, de Hongrie, d'Israël, d'Italie, de Corée, du Maroc, de Nouvelle-Zélande, de Russie, des USA...

 
Ce sont des simples passionnés, des écoles, mais aussi de nombreux artistes calligraphes et associations de calligraphie ont participé. Parmi les enveloppes reçues : Denise Lach, Corrie Cameron, Katharina Pieper, Bruno Gigarel, Hassan Massoudy, Edwige Timmerman, Patrick Cutté, Stéphane Alfonsi, Jef crevon, Thierry Emmanuel Garnier, Sophie Verbeek, Massimo Polello, Stéphanie Devaux, Jean Marie Dommeziel, Laurent Rébéna, Laurent Pflughaupt, Vincent Geneslay, Jeanine Sold, Valérie Halin... l'Esperluette (Rouen), les Chemins de l'écriture (Lyon), Thot-Graphos (Marseille), les élèves d'Amélie Dhesse (Lilles), de Jeanine Sold (Metz), d'Apex (Nancy), les élèves de Marine PSM (Grenoble), de Cécile PIERRE (Cherbourg), Lettres et Images (Bordeaux), et tous les autres encore...

A votre tour, il vous est possible de

Participer

Regarder les galeries

Situer les expositions

D'ici le 31 mars je devrais réussir à trouver un peu de temps pour une petite enveloppe calligraphiée tout de même ?

Bonne journée

samedi 27 novembre 2010

Joyeux anniversaire

Bonjour,

Voici la petite série de cartes d'anniversaire que j'ai réalisées pour les mois d'octobre et novembre... Pas trop de scrap bien sûr, mais le temps n'étant pas une denrée expansible, on ne peut pas tout faire dans les heures qui restent.... Donc... cartes calligraphiées avec l'écriture "arabisante" de Julien Breton.

en plusieurs couleurs...




Bonne journée et je renouvelle mes voeux de belle année supplémentaire à toutes celles qui sont nées en octobre et novembre ;)

mardi 23 novembre 2010

Ophélie

Bonjour,

Encore un petit prénom pour travailler l'écriture "Cursive Gestuelle", en rose, parce que c'est "rien que pour les filles"... ;)


J'espère que cela plaira à la demoiselle...
Bonne journée

lundi 15 novembre 2010

Kézako ?

Bonjour,

En réalité, ce qui m'intrigue n'est pas tant la question "Qu'est-ce que c'est ?" que le problème "Si c'est ce que je crois que c'est, alors il y a un détail qui coince..." ;)

Le contexte : Mon beau-frère a eu la gentillesse de me laisser l'usage de cette "chose" qu'il a rapportée de son voyage en Asie... Cela ressemblait à quelque chose qu'il me tentait d'essayer... Mais dans laquelle je ne m'étais pas encore lancée, mes compétences en dessin étant plus que limitées (et ce n'est pas notre visite au Festival de la BD du coin qui va me faire changer d'avis sur ce sujet) :  la réalisation d'un sceau...

J'ai un peu regardé de tous côtés...


J'ai même sorti de la boîte ce que je pouvais pour mieux voir...


Alors effectivement, la pâte rouge ressemble bien à de la pâte à sceaux (surtout si l'on considère la difficulté que j'ai eu à enlever l'encre de mon doigt, je savais bien qu'il fallait mettre des gants !) et la forme des bâtons les fait bien ressembler à des sceaux...

MAIS...

Les sceaux sus-photographiés n'ont pas de motifs gravés à l'une des extrêmités...
Qu'à cela ne tienne ! me rétorquais-je (oui, je me parle toute seule. C'est un moyen comme un autre...). Puisque je sais que les sceaux peuvent être en pierre de stéatite pour être gravés, cela doit être de la stéatite et il faut que je les grave... (et là, on n'est pas sorti de l'auberge, mes compétences en dessin ne se sont pas améliorées depuis le début de ce message...)

MAIS...

Ce n'est pas de la stéatite...
Bon ok, je n'ai jamais eu de la stéatite entre les mains, mais j'ai bien lu que c'était une pierre friable.
Or ces choses sont bien loin d'être friables...
Cela ressemble plutôt à du bois.
Et moi comment fais-je pour graver du bois ? Indépendamment de mes compétences en dessin, mais en adéquation avec elles, mes compétences en travail du bois sont plus qu'inexistantes...
Si tant est que ce soit bien ce que je crois que c'est...

Donc première étape... savoir... C'est quand même ce qui est le plus pratique et le plus solide pour savoir quoi faire ensuite... Parce que si je me trompe, il est inutile de chercher à compenser mes incompétences en dessin et en travail du bois...
Ainsi donc, pensez-vous également qu'il s'agisse de deux sceaux, à graver donc et d'une pâte à sceau ?
Merci beaucoup
Bonne journée

lundi 8 novembre 2010

A propos des commentaires...

Bonjour,

Tout d'abord, je vais profiter de ce message pour remercier les gentes dames habituées, amies, copines, ou inconnues... qui prennent le temps, parfois, de laisser des commentaires, petits mots doux, conseils, explications, informations, questions... Bref autant d'occasions de partages et d'échanges...

Ensuite je vais également profiter de ce message pour préciser que je n'ai pas encore trouvé comment ni pourquoi, mais quand je reçois l'information de votre commentaire, je n'ai pas d'adresse de courriel pour vous répondre... J'ai bien cherché un peu, mais la personne qui a essayé de m'expliquer m'a envoyé un message auquel j'ai pu répondre, parce que son adresse apparaissait comme destinataire. Pour tous les autres, les adresses n'apparaissent pas, donc soit je les connais déjà et je réponds, soit je ne les connais pas et... je suis fort marrie de ne pas pouvoir répondre... C'est arrivé encore il y a peu avec de nouvelles visites commentées... J'ai été ravie de vous lire, mais je n'ai pas pu répondre... :(

Enfin je vais arriver au sujet de ce message. D'aucuns me disent parfois qu'ils aimeraient bien laisser un commentaire -c'est gentil de vouloir le faire- mais qu'ils n'y parviennent pas parce qu'il faut un compte "google"... Comme aujourd'hui encore, j'ai eu cette remarque, j'ai un peu cherché le pourquoi du comment... il faut bien que quelque chose fonctionne tout de même...

J'ai tout de même appris... qu'il n'est pas nécessaire que vous possédiez un compte google, la configuration permet à tout le monde de laisser un commentaire... L'explication en images... et en différentes options...

Vous avez une subite envie de laisser un commentaire.. vous cliquez sur "... petit mot"... une nouvelle fenêtre apparaît avec un espace d'écriture... Jusque-là, c'est simple...


Vous avez vu, dans l'image précédente, le mot "anti-message automatiques", qu'il faut saisir dans la fenêtre juste en-dessous (voir l'image suivante). Puis vous choisissez :

1/ Vous avez un compte "google" ou "blogger", vous indiquez votre adresse de courriel ou votre identifiant ainsi que votre mot de passe (j'imagine que vous savez faire),vous validez sur "publier le commentaire" et c'est tout bon... Je peux vous lire... Chouette alors ! ;)


2/ Vous n'avez pas de compte "google" ou "blogger"... Vous pouvez suivre le lien cliquable "inscrivez-vous ici"... si cela vous tente... Mais parfois ce n'est pas le cas... Tout n'est pas perdu... Vous pouvez cocher l'option "nom/URL" et là, comme par magie, de nouvelles cases apparaissent... une pour écrire votre petit nom ou votre pseudo... l'autre pour écrire un "url" facultatif... je suppose qu'il s'agit du lien de votre propre blog ou de votre propre site histoire que j'aille découvrir également ce que vous faîtes de beau... Il ne vous reste plus qu'à "publier votre commentaire" et hop... je peux vous lire... Chouette alors ! ;)


3/ Vous pouvez aussi cocher "anonyme", c'est encore plus simple, mais du coup, je ne sais pas qui a écrit le mot... et franchement, pour l'échange et le partage, pour la communication et les calli'papotages, ce n'est pas l'option la plus facilitante... ;)


J'ai testé toute à l'heure en étant déconnectée de mon compte et je peux vous assurer que c'est bien moins long que le temps que j'ai pris pour expliquer... En quelques secondes c'était fait... Vu comme j'ai écrit, on dirait qu'il faut plus de temps pour s'identifier que pour écrire son message, mais ce n'est pas le cas ;)))

Voilà, j'espère que cette longue diatribe sera utile au moins pour les personnes qui avaient envie de laisser un mot doux sans vouloir de compte google... Et si vous avez une idée d'explication pour m'aider à comprendre pourquoi je ne peux pas "répondre à" vos commentaires, je suis preneuse...

Bonne journée et merci encore de vos commentaires...

vendredi 5 novembre 2010

Camille

Bonjour,

De temps en temps, histoire d'entraîner les écritures que je découvre... je profite d'une occasion d'écrire un prénom... Ben oui, il faut bien travailler un petit peu... et un prénom, cela a l'avantage d'être court... le plus souvent...


"En rouge et noir" sur fond blanc, j'aime bien cette jolie combinaison de couleurs.
Ecriture "cursive gestuelle" pour une jeune demoiselle.
Bonne journée

mercredi 3 novembre 2010

Une lettre par semaine

Bonjour,

Les couleurs commencent à changer. J'avais laissé libre cours à l'imagination de Marmotte Numéro Trois qui a décidé que ce serait mieux dans l'ordre des couleurs de l'arc-en-ciel... Qu'à cela ne tienne ! Voici donc les lettres de ce mois... toujours l'écriture Cursive Gestuelle dans son petit carré rougeoyant (on croirait le nom pompeux d'un plat de restaurant...)








Et puis les page dans lesquelles cela s'inscrit...








Au moins on commence à pouvoir constater que je connais mon alphabet ;)
Les autres "lettres" d'"Une lettre à la semaine" sont visibles ici.
Bon mercredi

jeudi 28 octobre 2010

Rangement pour les plumes - 2

Bonsoir,

Un jour, je vous avais montré ce "premier rangement à plumes", rangement à plumes pour débutante démarrant son apprentissage avec quelques plumes à son actif... Lequel rangement présentait à l'usage quelques inconvénients assez aisés à maîtriser tant que la quantité de plumes n'excédait pas une vingtaine de plumes...

Tout d'abord c'est un nombre qui vient vite à être dépassé quand l'apprenti calligraphe continue son apprentissage...et souhaite élargir sa palette d'écritures disponibles et d'effets à tester...

Ensuite, ce nombre augmente également quand quelque copine fort attentionnée vous offre des boîtes de plumes jolies, anciennes (toutes proportions gardées) dont vous aimeriez bien garder un exemplaire au moins sous les yeux...

Tellement il est vrai que, comme pour la cuisine ou le scrapbooking, il est plus facile d'utiliser les outils que vous avez sous les yeux...

Et aussi parce que je suis une grande paresseuse pragmatique et que j'apprécie d'avoir sous la main le matériel dont j'ai besoin sans avoir besoin d'ouvrir trois placards et de sonder sept étagères...

Enfin, il est indéniable que, la densité du nombre d'habitants de plumes au cm2 augmentant, la promiscuité devient telle que les habitants plumes s'emmêlent un peu les pointes, ce qui risque de les abîmer.

Ainsi donc, pour toutes ces raisons, j'ai décidé de scrapper un deuxième rangement à plumes, un peu plus pratique, un peu plus grand... avec une petite calligraphie sur le dessus (et aussi dans le dedans, mais ça viendra avec le temps...)

Voici donc la couverture pour commencer :


Avec un gros plan sur la calligraphie réalisée au brou de noix avec l'écriture de Gaynor Goffe que j'ai toujours besoin de travailler et l'écriture Cursive Gestuelle qu'il est toujours bon de travailler :


Dans des couleurs toutes douces et un peu vieillies :


Couleurs qui vont très bien avec les les froufrous qu'il ne faut pas oublier parce que j'aime bien ça :


J'ai prévu 4 planches de plumes sur ce format-là, des plumes classiques aux plumes fantaisistes. Cela me donne 4 planches de 4 lignes contenant chacune 11 plumes soit de la place pour 176 plumes, c'est bien plus que suffisant pour ranger les plumes que je peux ou pourrai avoir :


Et pour éviter que les plumes ne soient écrasées, j'ai prévu des épaisseurs de carton ondulé sur le bord, pris dans la spirale :


Et voici l'arrière


Pour protéger les papiers et décorations de l'avant, j'ai tout de même ajouté un feuillet de rhodoïde...

C'est très pratique, j'ai tout sous la main et sous les yeux...

Bonne soirée

lundi 25 octobre 2010

De la calligraphie au milieu du scrap...

Bonjour,

Lors d'une crop (rencontre de scrapbooking remplie de rencontres, ateliers, réalisations, patouillages, papotages etc...) proposée par Véronique et Catherine, des idées en plus, Les Créatives et Compagnie, nous avions comme consigne sur une page d'insérer un titre manuscrit... Je me suis dit que c'était une occasion d'écrire à la plume "dans mon scrap"... Mais comme il m'était difficile d'emporter à la fois mon matériel de scrap et mon matériel de calligraphie, j'ai choisi d'emporter juste mes stylo-plumes calligraphiques et les parallel pens... l'avantage des plumes sans l'inconvénient des flacons d'encre puisque ces stylos fonctionnent avec des cartouches...

Et voici donc mon "titre" de page...


J'ai utilisé une écriture "Onciale" et une écriture "Cursive Gestuelle". J'aime bien le contraste entre les deux écritures, l'une posée et dodue, l'autre plus fine et plus saccadée...
Et si vous voulez voir la page, elle est ici... Ma réflexion koanesque aussi ;)
Peut-être que je vais réussir à continuer à calligraphier dans mon scrap, à force...
Bonne journée

mardi 19 octobre 2010

Calligraphie à tendance orientale...

Mais sans calame... ;)

Bonjour,

Il y a fort, fort, fort longtemps, en allant admirer les merveilles de la galerie "Mail Art across the world", je suis tombée sur une enveloppe dont j'ai aimé l'écriture "proche, dans son apparence, des calligraphies arabes" mais dans un alphabet latin... Puis le temps a passé... Et puis j'ai appris que Julien Breton, calligraphe,  proposait avec l'Association Esperluette à Rouen un stage autour de cette écriture qu'il avait composée... C'est alors que j'ai découvert Ô stupéfaction ! que Rouen n'était pas très loin de Paris... ;)

Beaucoup de travail donc... mais non pas seulement... des découvertes... des caramels au beurre salé,  des échanges sur la nécessité d'être lisible ou pas, donc de la primauté de l'esthétique sur le sens ou inversement, des tartes et des cakes délicieux, des essais de calligraphie lumineuse, un peu de cidre ou de sauternes, des conseils, des astuces, des idées...


IL s'agissait en premier lieu de travailler les traits de bases et de s'entraîner à écrire une lettre qui servirait de support à la composition...


Le problème du travail avec un outil large est que cela nécessite beaucoup de papier... C'est donc dans un pur souci écologique que je préfère travailler sur un format "carte postale"... ;) Oui, bien sûr... Et la marmotte, elle emballe le chocolat... dans le papier d'alu..." ;)


Ensuite nous avons tenté de composer une sorte de monogramme avec deux lettres, mais comme je ne suis pas capable d'abstraire "en images", je ne visualise pas les différentes possibilités, je les nomme, je les décris, mais je ne les "vois" pas... Donc j'ai découpé mes lettres et j'ai tenté différentes associations, différentes compositions... pour l'entraînement... C'était mieux "visible" ansi... Et puis ça peut même servir à l'occasion pour trouver une signature... dans le genre "paraphe"...


Puis comme il ne s'agissait que d'un échauffement, j'ai recommencé avec les lettres du mot qui allait se superposer à la première lettre... Je vous laisse chercher le mot ? ;)


Ensuite il faut trouver une place pour cette "composition" sur la première lettre... Ce n'est pas gagné de prime abord... Encore des découpages... Encore des essais... Cela peut donner un petit aperçu comme ça... ;)


Mais c'est mieux quand on voit l'ensemble, c'est vrai...


En réalité, il manque selon moi "un mot"... et il manque la dernière étape, une décoration contrastée, je verrai cela ultérieurement car à elle aussi il faut trouver une place, ainsi qu'à mon mot manquant... Je pense par ailleurs que j'aurais peut-être du prendre une plume plus petite pour écrire le texte... cela m'aurait peut-être permis d'écrire le mot manquant d'ailleurs... Bah... c'est toujours un essai calligraphié...

Mais comme toujours avec la calligraphie, une multitude de possibilités apparaissent, bien plus qu'il ne reste de temps pour tenter de toutes les essayer...
Bonne nuit

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...