samedi 26 mai 2012

Vous avez dit "reliure copte" ? ;)

Bonjour, 


Si vous avez suivi mes déboires de reliures, vous avez du comprendre que non seulement j'avais du mal à trouver une reliure qui permettait d'ouvrir les ouvrages "à plat" (pour mieux écrire, mon enfant... oups, je me trompe de conte...) et que de surcroît j'avais du mal à trouver des explications sur la reliure copte qui semble être adaptée...


Je me suis donc dit que j'allais partager ma reliure copte, bien que probablement bien peu orthodoxe... Peut-être devrais-je juste l'appeler "reliure à plat" ? ou reliure "assimilée" copte ? ou reliure "pseudo" copte ? Mouais, en réalité, son nom ne change rien à la grandeur de son intérêt : elle s'ouvre à plat !!! ;)


Donc j'ai essayé de dessiner et je vais essayer d'expliquer comment j'ai procédé pour cet album-ci et pour cet album-là en fin d'article. Ainsi, si vous êtes intéressé par ce système de reliure "qui s'ouvre à plat", vous pourrez la tester... parce qu'enfin... c'est peut-être formateur de chercher, chercher, chercher... mais c'est plutôt agréable de parvenir un jour à trouver... ;)


Etape 1 : perforez toutes les pages simples (oui, ce système fonctionne avec des pages "simples, à un seul feuillet) si possible à la même hauteur... puis superposez-les.



N'oubliez pas de travailler sur le paquet de pages "vues du dessus"... vous voyez donc toutes les "tranches" du haut... Du moins les dessins seront "vus" du dessus... Ensuite vous tournez votre ouvrage comme ça vous est le plus facile... ;)



Etape 2 : Commencez par la reliure la plus haute. Passez un fil de reliure (je trouve cela plus solide, mais vous pouvez prendre du fil de cuisine ou n'importe quoi d'autre...) assez long dans le trou de la couverture et faîtes un double noeud. Comme j'ai toujours très peur que ça lâche, j'en fais quatre, mais personne n'a dit que j'étais un exemple non plus. ;)


(les gros points rouges figurent les double-noeuds, gardez-bien les deux longueurs de fil. Le fil du haut portera le doux nom de fil 1, celui qui boucle portera le nom de fil 2...)

Etape 3 : Approchez votre première page de votre couverture et avec le fil 2, venez faire une boucle dans le trou du haut de la page... ce qui va la "serrer" près de la couverture...



Etape 4 : Maintenant, faîtes un noeud simple ou double entre le fil 1 et le fil 2 puis remettez le fil 1 de côté et continuez avec le fil 2 (celui qui boucle autour des pages)



Etape 5 : Approchez votre deuxième page de votre ouvrage et avec le fil 2, venez faire une boucle dans le trou du haut de la page... ce qui va la "serrer" près de la couverture...



Etape 6 : Maintenant, faîtes un noeud simple ou double entre le fil 1 et le fil 2 puis remettez le fil 1 de côté et continuez avec le fil 2 (celui qui boucle autour des pages)



Etape 7 : Approchez votre troisième page de votre ouvrage et avec le fil 2, venez faire une boucle dans le trou du haut de la page... ce qui va la "serrer" près de la couverture...



Etape 8 : Maintenant, faîtes un noeud simple ou double entre le fil 1 et le fil 2 puis remettez le fil 1 de côté et continuez avec le fil 2 (celui qui boucle autour des pages)


 Vous continuez ainsi jusqu'à ce que vous n'ayez plus de nouvelle page à insérer et vous pratiquez alors de la même manière pour fixer la deuxième couverture... Puis vous faîtes un double-noeud. Ok, un quadruple, ce n'est pas la peine de se moquer ! ;p



Vous venez de réaliser la première reliure de votre ouvrage... il ne vous en reste plus que une, deux, trois... quatre, cinq, six... selon le nombre que vous avez prévu.... Vous recommencez donc toutes les étapes pour chacune des hauteurs... 


Pour un petit ouvrage, deux peuvent suffire, je ne vois pas ce qu'il m'a pris dans réaliser six dans un ouvrage de 10 cm de hauteur qui contenait 26 pages et deux couvertures de surcroît ! ;)


Si vous essayez et que vous voulez montrer, si vous avez des questions parce que je n'ai pas été claire, si vous avez besoin d'explication supplémentaire, c'est facile, il vous suffit de demander et je vous répondrai dès que je pourrais...


Là je vais aller admirer Mamz'elle Marmotte... ;) 
Merci
Bonne journée








mercredi 23 mai 2012

Tapis de feuilles...


Bonjour,

J'ai trouvé sympathique ces tutoriels pour dessiner des motifs sur "L'esprit créatif". J'avais déjà vu celui des fleurs vendredi dernier et j'ai retrouvé ce vendredi celui-des feuilles... J'ai pensé que m'entraîner à dessiner aussi ce genre de motifs ne pouvait que m'être utile à dessiner plus rapidement, en essayant de moins contrôler les choses et donc de chercher moins à réaliser un dessin "parfaitement conforme au modèle", perfection à laquelle je n'arriverais jamais bien sûr... et heureusement... ;)

J'ai donc sorti mon journal créatif et j'ai commencé à essayer... une feuille, deux feuilles, trois feuilles, quatre feuilles... une feuille en-dessous de la première, de la deuxième, de la troisième... et une autre... et encore... Pendant que je dessinais et essayais de "remplir ma page"... je ne pensais pas... ;)

Et voilà ce que cela a donné... Je trouve le résultat intéressant...


Alors je me suis essayée aussi à reproduire la couleur... autant ne pas s'arrêter... Avec les pastels aquarellables et un pinceau...


Le mien est prévu pour mon journal, certes, mais même si je ne suis pas sûre de pouvoir calligraphier là-dessus, il est possible que cela fasse un papier de fond dans un genre "imprimé" pour une page de scrap ou une carte... Non ?

D'ailleurs, en y réfléchissant un peu, un léger passage de gesso atténuerait les motifs et permettrait probablement de calligraphier dessus également ? Ou alors une calligraphie sur calque qui viendrait se placer "par-dessus" ? Bref, une nouvelle idée de fonds qui rejoint les précécentes...

Bonne journée

dimanche 20 mai 2012

Vous avez dit "procrastination" ? ;)

Bonjour,

Mais non, je ne remets pas au lendemain ce que je peux faire immédiatement... voyons.. ;)
C'est juste que je n'avais pas les compétences techniques...
J'explique...
j'ai trouvé il y a quelques années temps comment réaliser une reliure japonaise... comme pour le premier abécédaire... Soit... J'aime beaucoup, c'est joli, c'est simple... Bref, j'aime bien... Mais cela peut avoir un léger défaut selon l'usage auquel il est destiné... Il est impossible d'ouvrir l'ouvrage correctement, à plat, sans abîmer les pages... d'ailleurs, c'est ce que l'on voit sur ces photos-là.

Donc il se trouve juste que cela fait deux ou trois ans -ok, trois !- que je cherche à comprendre comment réaliser une reliure qui permette d'ouvrir le livre "en entier"... J'ai cherché des livres, des sites... J'ai bien cru saisir que la la "reliure copte" permettait de mettre l'ouvrage à plat...  J'ai donc lu des fiches techniques... mais rien à faire, je n'y comprenais rien... Mais alors rien de chez "Rien du tout"...

Alors j'ai laissé tomber... Ca ne devait pas être à ma portée... Mon neurone ne semblait pas pouvoir supporter une telle charge de technologie... Cela fait donc quelques mois que je ne cherche plus rien à ce sujet, que j'ai laissé toutes mes lettres du blog "une lettre par semaine 2010" en plan dans un tiroir...

Ce matin, en me réveillant, je me suis dit "Et si j'essayais de passer le fil comme ci, d'effectuer une boucle comme ça et de nouer comme ça ?" Dans ma tête, le déroulement des opérations avait l'air de fonctionner alors je suis allée chercher la deuxième série de lettres et j'ai essayé...

Mais c'est que ça fonctionnait bel et bien ! C'est en finissant la sixième rangée que j'ai réalisé que ça m'avait tout l'air de ressembler à la "reliure copte" que j'avais essayé de comprendre en vain...



Bon alors ok, ça n'est pas parfaitement aligné, c'est irrégulier, mais sur le principe, ça fonctionne... Je peux ouvrir les pages en entier, sans abîmer les côtés reliés...




Bon, je ne vais pas vous assommer avec toutes les lettres, elles sont toujours . Mais je vous montre un plan d'ensemble de mon "deuxième abécédaire"...




Ben... j'ai fini par comprendre... ;)
Et pour éviter la surcharge de photos, j'ai mis la nouvelle reliure du premier abécédaire sur l'article d'origine, ici.
bonne journée

Edit de plus tard : Finalement, je ne suis pas sûre du tout que ça ressemble à une "reliure copte", je crois que ça ne fait pas assez "chaînette" pour ça... sans compter que mes feuillets sont simples... Qu'à cela ne tienne, c'est relié tout de même... et ça s'ouvre complètement... ;)

vendredi 18 mai 2012

Amicitia...

Bonsoir,

Après avoir tant et tant cherché un stylo feutre noir fin qui ne bavait pas sur l'humidité des encres, je me suis retrouvée à en chercher désespérément un autre qui bavait... Décidément... Je voulais essayer une petite pulvérisation sur lettre... Un petit truc que j'avais vu ici ou là...



Je dois cependant être vigilante à la quantité d'eau que je pulvérise... Pour les premiers essais, j'avais donc  mis trop d'eau et j'ai obtenu une bouillie informe et grise au lieu des jolies gouttelettes nuancées qui étaient attendues...
Sans compter que mon latin n'étant plus ce qu'il était... je me suis plantée dans une déclinaison... Ben voilà ! Le temps étant une denrée non expansible, il faut choisir entre travailler ses déclinaisons ou travailler ses gammes... Il a donc été nécessaire que je recommence plusieurs fois...




Dernier problème : le papier peluche quand il est gommé... les "traces" sur le texte ne sont pas des bavures, mais bel et bien le papier qui a peluché, qu'il y ait de l'encre ou pas dessus, avec la gomme, il peluche... :( M'enfin... ça lui donne au moins un air "vieilli"...

M'enfin...
J'aime assez le résultat... à travailler à nouveau donc...
Bonne soirée


vendredi 11 mai 2012

Mais où vont les mots... ?

Bonjour, 


Vous souvenez-vous de mon drap d'essais sur lequel je me suis essayée à la calligraphie sur tissu chez Calligraphis ? Non ? Vous ne perdez pas la mémoire si vite tout de même ? Cela ne fait pas si longtemps ? ;)


Bref... Une fois rentrée, je me suis donc retrouvée avec un drap d'essais... trop petit pour servir de drap... et à dire vrai, avec l'acrylique, bien trop rêche aussi... donc exit également l'utilisation en oreiller... Trop petit pour servir de rideau pour les fenêtres d'ici... Trop risqué de l'utiliser comme nappe ou set de table... Trop brouillon pour le coudre en jupe ou en chemise... Non, je n'avais comme alternative que de le plier et le ranger... 


Mouais...


Moyennement satisfaisant... C'est bien la peine de déstocker d'un côté si c'est pour encombrer de l'autre...


Ben... J'ai eu une idée... Mais oui ça arrive, parfois dans la vie... Nonobstant certains avis contraires...
J'ai eu certes peur de me planter dans les découpes... mais finalement tout s'est bien passé... Un petit peu de couture juste pour tenir les plis... et...


Tadam...


...Un livre de tissu... ;)))
(sourire niais de contentement, 
je préfère ranger un livre que ranger un chiffon ou un tissu, fut-il géant...)


Voici donc la page de couverture, avec le titre, écriture "Neuland" et écriture étirée (toujours des essais, mais ça finira bien par donner quelque chose, n'est-il pas ?)



Et quelques pages... toutes vierges pour le moment, avec juste "en fond", les essais en écriture Rustica et écriture "Antiqua" transformée... essais accompagnés de tâches, gouttes, tracés et autres traces à l'encre et à l'acrylique diluée... Bien sûr, sur certaines pages, forcément, par le jeu du pliage, les lettres sont à l'envers, mais bon, il ne s'agit que de "fond" pour l'instant... ;)



J'ajouterai des détails (motifs, tracés, couleurs... qui sait ?) au fur et à mesure des textes que je calligraphierai sur ce "livre"...



A priori, il devrait contenir des citations et des textes sur la parole... mais je verrai à l'usage...



Et voici un gros plan du titre...




Et savez-vous ? Je crois que j'aime bien mon idée... ;)))  Je vais sûrement mettre du temps pour remplir mon livre... mais bon... à faire et à refaire, on n'est pas sans rien faire... et ça vide la tête... ;) 


Bonne journée

mercredi 9 mai 2012

Pinceau, tissu et calligraphie...la fin... pour l'instant...

Bonjour,


Après avoir essayé les prénoms des filles sur leurs tee-shirts, je me suis occupée du tee-shirt de Mamz'elle Marmotte qui voulait le sien également... Mais foin de prénom... bien sûr ! Elle voulait carrément une citation... avec plusieurs mots !!!


Déjà il a fallu choisir la citation... plusieurs jours ont été nécessaires pour faire le tri et arriver à deux idées :


"Tout ce que vous avez à décider
c'est ce que vous voulez faire
du temps qui vous est imparti."

et

"Donnez-moi un levier
et un point d'appui
et je soulèverai le monde."

Vaste programme... ;)


Et voilà l'ouvrage...


Premier problème : qui n'en est pas un... cela semble n'être pas droit, mais ça l'est...



Premier "vrai" problème : voyez vous le "un" (point d'appui) ? J'ai manqué de concentration, je m'inquiétais pour la réalisation des "p" qui allaient venir... Et bien j'ai écrit un "p" à la place du "u"... Il a fallu donc nettoyer, frotter, gratter, savonner, brosser... et il est resté malgré tout un liseré jaune du contour de la lettre que j'ai essayé le plus possible d'intégrer dans le "u" et le "d" du dessous...




Deuxième problème : au moment de réaliser le deuxième "p" de "appui", le pinceau m'a échappé des mains et est tombé sur la manche... ;) Il a donc encore fallu nettoyer, frotter, gratter, savonner, brosser... Et pendant ce temps, je n'écris pas...



Mais finalement, Mamz'elle Marmotte est contente... et ça, j'aime bien... D'ailleurs, elle a même accepté de le porter pour que je puisse prendre une photo "en situation"... ;)


Ca peut être sympathique, comme idée cadeau, n'est-il pas ? Au départ, je trouvais que l'idée de cette citation était très bien pour un "plus grand" et le prénom très bien pour un "plus petit"... Mais finalement... après en avoir parlé de-ci, de-là, l'idée est plutôt amusante de voir un petit bout de deux-trois-quatre ans (cochez la bonne réponse) porter une telle citation... ;) Il faudrait voir "en situation" là encore....

Bonne journée

mardi 8 mai 2012

Pinceau, tissu et calligraphie...la suite...

Bonjour,

L'intérêt de calligraphier sur tissu peut-être uniquement artistique, certes, pour calligraphier sur toile par exemple. Mais il peut s'agir également d'un intérêt "décoratif"... La calligraphie sur tissu peut s'appliquer à la décoration de la maison (rideaux, abat-jours, nappes...) ou à l'habillage (tee-shirt, jupes, pantalons, robes, blousons..., sacs... bref... à peu près tout... selon les goûts)...

J'ai tenté donc quelques essais sur tee-shirt... mais comme les marmottes me semblaient peu intéressées, j'ai "emprunté" les enfants des collègues... plus petites, donc plus conciliantes en matière de vêtements... encore que... au moins la plus petite... ;)

Voici donc une petite floraison de tee-shirt de 6 mois à 10 ans... Ecriture indéfinie partie toutefois des écritures "Rustica" et "Antiqua" tournicotées en stage...











Finalement, Mamz'elle Marmotte n'était pas contente... Elle voulait son tee-shirt également... Elle a choisi une citation... Mais il faudra attendre pour la voir parce que j'ai manqué de concentration est j'ai oublié un mot... donc j'ai essayé d'enlever tout de suite l'acrylique... Et somme toute, la calligraphie à l'acrylique sur tissu n'est pas pérenne, certes, mais ne part pas d'une chiquenaude à la première erreur non plus...

Cela reste intéressant... Mes abat-jours me font de l'oeil... ;)
Bonne journée

lundi 7 mai 2012

Zen...

Bonjour,

Il s'agit également d'un entraînement commencé le même jour que celui-ci... mais terminé dans la solitude nocturne et silencieuse d'une cellule monastique au milieu des "Maman, je peux prendre ça ?" ou des "Maman, tu peux me faire ça ?" ou pire encore... ;)
Et encore, les marmottes ne sont pas pires... Elles arrivent parfois pour demander quelque chose, voient que je calligraphie... et rebroussent chemin... à condition que 1/ ce ne soit pas vital ("Où sont mes chaussettes ? Je dois sortir dans cinq minutes...") ; 2/ qu'il s'agisse bien de calligraphie... (parce que pour le scrap, elles n'ont pas la même déférence)... ;)

Trêve de digression ! Voici donc mon entraînement...   J'ai commencé par l'Alphabet dessiné, coloré aux pastels aquarellables



Et voici celui de Sylvie... qui a pu le terminer presque tranquillement un autre après-midi... Chose étrange... mais après tout, "on est amies, hein ?"... Nous avons abordé nos mots dans sensiblement les mêmes couleurs... ;) Ce doit être un classique, ces couleurs-là, dans le thème de la tranquillité... ;)

C'est beau n'est-il pas ?



 Puis j'ai continué avec le début du "Soûtra de la Bonne Voie" et l'écriture "Onciale", toujours pour la rondeur, pour la douceur, paragraphe sur lequel je voulais écrire "ici et maintenant" à nouveau, dans une écriture "Cursive gestuelle" et que j'ai finalement nanti d'un essai d'Esperluette imprimée (tampon de bois),  mais l'essai ne fut pas tout à fait transformé...


 Il me reste à voir maintenant si j'ajoute les deux mots dans une écriture Cursive Gestuelle ou pas... Et pour ne pas tout gâcher bêtement, je vais écrire sur du papier calque, vérifier que ça tient la route tout en essayant de "jouer" au tétris ou presque pour savoir si je lui "vois" une place qui me plait bien... Le papier Calque, c'est drôlement utile... ;)


Ah j'oubliais, ce texte est écrit sur un format A4, soit 21x29.7.
Bonne journée

jeudi 3 mai 2012

Ecrire... en lettres dessinées... ;)

Bonjour,

Mais bien sûr, c'est logique...
Après-midi "calligraphie" avec Sylvie... Il fallait que ce soit un peu court car nous n'aurions que l'après-midi, probablement un peu amputé par les nains oups... ils sont encore petits ;)... amputé par le goûter...

Comme je m'entraînais de mon côté aux alphabets dessinés, j'ai proposé cette idée-là... Un seul mot peut faire un effet, donc en cas de période "courte" de travail, c'est jouable... Enfin c'est jouable quand on choisit "un seul mot", quand on choisit d'en écrire trois, il faut un peu plus de temps, n'est-il pas Sylvie ? ;)

J'en suis restée à un seul mot... par support... Donc voici le premier essai et le premier mot...




Et voici les photos avec flash (d'hier soir) pour voir si l'on peut voir le scintillement des aquarelles scintillantes Twinkling H2O de Luminarte....





je ne suis pas "tout à fait" (c'est pour marquer l'euphémisme) satisfaite de l'écriture qui se voulait "étirée" en dessous du mot "dessiné"... je la trouvais mieux réussie au crayon gris et je n'ai pas assez précisément retracé ensuite... Je suis due pour recommencer... A faire et à refaire, on n'est pas sans rien faire... sans compter que "l'oisiveté est la mère de tous les vices"... ;)

Bref... l'idée me plait bien, le résultat au niveau de la composition aussi, bien que simple, il me reste à travailler ce genre d'écriture étirée... en plus de toutes les autres...

Bonne journée


LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...